En direct

Promotion de 5682 fonctionnaires de la police à de différents grades


Cinq mille six cent quatre-vingt-deux (5682) fonctionnaires de la police dont 205 femmes ont été promus mardi soir à différents grades au cours d’une cérémonie qui a eu lieu mardi soir à l’Ecole supérieure de police "Ali Tounsi" de Chateauneuf à Alger.

La cérémonie qui coïncidait avec la célébration du cinquantième anniversaire de la Police algérienne et le cinquantenaire de l’indépendance, s’est déroulée en présence du ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Dahou Ould Kablia, le Directeur général de la Sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel, des ministres, des cadres issus de différents corps ainsi que des représentants de délégation étrangères. cette occasion, 38 commissaires principaux ont été promus commissaires divisionnaires, 151 commissaires de police, promus commissaires principaux, 288 officiers de police, promus commissaires de police ainsi que 2333 brigadiers de l’ordre public promus brigadiers chefs de l’ordre public.

La promotion a également touché 805 inspecteurs de police promus inspecteurs principaux de police et 293 brigadiers de l’ordre public promus inspecteurs de police alors que 1834 agents ont été promus brigadiers.ntervenant à cette occasion, M. Ould Kablia a indiqué que cette promotion "a été bien méritée " ajoutant avoir "supervisé en personne en compagnie du DGSN l’opération de sélection en s’enquérant des critères et normes de promotion retenus".

Il a précisé que cette promotion qui intervient dans des conditions particulières restera gravée dans la mémoire de leurs bénéficiaires d’autant plus qu’elle coïncide, a-t-il dit, avec le cinquantenaire de l’indépendance et le mois du Ramadhan.e ministre a ajouté que cette promotion devrait "inciter à fournir davantage d’efforts et à l’application des orientations du Directeur général de la Sureté nationale contenues dans son discours prononcé à l’occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de la Police algérienne".

De son côté, le directeur des ressources humaines à la DGSN, le lieutenant-colonel Mohamed Benirad a déclaré à l’ouverture de la cérémonie que cette promotion "s’inscrit dans le cadre de la régularisation de la situation administrative du fonctionnaire et l’amélioration de sa situation financière qui a connu un bond qualitatif".

Il a indiqué que 12712 fonctionnaires avaient été promus en 2011 et 2012 alors que le nombre de promus durant les 11 dernières années n’avait pas dépassé les 9603 fonctionnaires.

Le même responsable a par ailleurs rappelé que la DGSN "a connu en un laps de temps très court, des réformes organisationnelles et structurelles importantes visant à assurer un meilleur fonctionnement de ses services" ajoutant qu’un intérêt particulier est accordé à l’élément humain dans la perspective d’une police moderne".. Benirad a affirmé que l’opération de promotion s’est effectuée dans "la transparence totale" et sa prise en charge a été confiée à une commission centralisée représentant tous les grades, les cadres et les agents, et dont les membres ont examiné les dossiers des candidats suivant un barème répondant à des critères bien définis.

Parmi les promus qui ont été interrogé par l’APS à l’issue de la cérémonie, le commissaire principal Abdelaziz Ramdani, chef de sûreté de la wilaya de Médéa promu commissaire divisionnaire. Celui-ci a déclaré que "cette promotion revêt un caractère particulier car coïncidant avec le cinquantenaire de l’indépendance".our sa part, Fouzia Harrat, promue commissaire divisionnaire a indiqué que cette promotion "est un gage de confiance qui m’incitera à déployer plus d’efforts et un honneur pour toutes les femmes algériennes qui se sont sacrifiées pour l’indépendance de l’Algérie".

 

 Algerie – ennaharonline

 

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!