En directAlgérie

Propos d’Ouyahia sur l’immigration africaine: “Ce n’est pas Amnesty qui va nous dicter notre conduite” (RND)

Les propos du Secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, au sujet de l’immigration africaine ont suscité un tollé. Amnesty Algérie a même réagi en qualifiant les propos tenus hier par le Directeur de cabinet du Président de la République de “choquants et scandaleux”.

Interrogé par nos soins, le porte-parole du RND, Seddik Chihab, a répondu en affirmant qu’il s’agissait d’une affaire de “souveraineté” nationale, ajoutant que “ce n’est pas Amnesty qui va nous dicter notre conduite”.
Pour le porte-parole du RND, l’Algérie a toujours été un “pays d’accueil et d’hospitalité” et a toujours “assumé ses responsabilités vis-à-vis des Africains et de l’Afrique”, mais lorsqu’il est question d’immigration clandestine “il y a les lois de la République qui s’appliquent”.
“Le Secrétaire général a alerté l’opinion publique sur un certain nombre de dépassements qui peuvent engendrer des troubles à l’ordre public […] Il a également rappelé un certain nombre d’éléments qu’il faut assumer”, a déclaré M. Seddik Chihab, affirmant que “le RND s’inscrit dans la démarche des pouvoirs publics et les incite à encadrer, au mieux, ce fléau et atténuer le drame et le désarroi de ces migrants sur le plan réglementaire”.
Le porte-parole du RND conclut en rappelant que ce n’est pas “Amnesty International qui va nous dicter ce que nous devons faire […] Nous, on s’inscrit dans les valeurs universelle et l’Algérie l’a toujours prouvé”.
Rappelons que le SG du RND, Ahmed Ouyahia, a qualifié hier l’immigration africaine de “source de crime, de drogue et de plusieurs autres fléaux”.

 

 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *