SécuritéMonde

Protection des Palestiniens : la Ligue arabe condamne le veto américain au Conseil de sécurité

Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a condamné samedi l’utilisation par les Etats-Unis de son droit de veto pour faire obstacle à une résolution du Conseil de sécurité visant à protéger le peuple palestinien.

La Ligue a regretté que « le Conseil de sécurité, principal organe chargé du maintien de la paix et de la sécurité internationales, ne puisse s’acquitter de ses responsabilités pour assurer la protection du peuple palestinien contre les crimes commis par les autorités d’occupation israéliennes ».

Le SG de l’organisation panarabe a exprimé, selon son porte-parole Mahmoud Afifi, « sa grande appréciation pour les efforts intensifs déployés par l’Etat du Koweït, en tant que membre non permanent représentant des pays arabes au Conseil de sécurité, en vue d’adopter une résolution visant à assurer la protection du peuple palestinien contre les massacres commis par l’occupant israélien en Palestine occupée ».

« Le SG de la ligue arabe a également exprimé sa déception à la suite de la position d’abstention prise par la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Pologne et l’Ethiopie lors de la séance du vote sur projet de résolution », a ajouté son porte-parole dans une déclaration à la presse, au lendemain de la réunion du Conseil de sécurité convoquée à la demande du Koweït pour le vote sur un projet de résolution prévoyant un mécanisme de protection au peuple palestinien contre les tueries israéliennes.

Selon le porte-parole, le SG de la Ligue arabe a regrette que « le Conseil de sécurité – principal organe chargé du maintien de la paix et de la sécurité internationales – ne puisse s’acquitter de ses responsabilités pour mettre fin aux violations croissantes du processus de paix » et « assurer la protection du peuple palestinien contre les dépassements et crimes commis par les autorités d’occupation israéliennes, dont le plus important ces derniers mois est la mort de centaines de civils palestiniens dans la bande de Ghaza occupée ».

Tout en dénonçant ces graves crimes commis par l’occupant israélien et condamnés largement par la communauté internationale, le SG de la Ligue arabe a affirmé que « la poursuite de la politique actuelle des Etats-Unis pour bloquer la prise de toute décision devant arrêter le massacre des Palestiniens ne fait qu’encourager l’occupant israélien à poursuivre ses crimes, qui remettent en cause la légitimité internationale et les règles du droit international et ne créent pas une atmosphère appropriée pour le retour aux négociations israélo-palestinienne pour parvenir à un règlement juste et global de la question palestinienne ».

Ahmed Aboul Gheit a tenu à rappeler, a fait savoir son porte-parole, « l’engagement ferme et continue à la Ligue arabe d’oeuvrer pour soutenir la cause palestinienne, qui est aussi la question centrale de la nation arabe, et la protection des droits légitimes du peuple palestinien, en particulier le droit d’établir un Etat indépendant avec sa capitale El Qods ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close