En directAlgériePolitique

Quand une chaîne marocaine annule une émission sur le mouvement populaire en Algérie

Cinq jours après la publication d’une déclaration du ministère marocain des Affaires étrangères rejetant toute «coordination entre la France et le Maroc sur l’Algérie», la chaîne 2M annule sans prévenir une émission consacrée au mouvement populaire en Algérie.

C’est le site d’information marocain Yabiladi qui rapporte la nouvelle, l’émission «Moubacharatan Maâkom», du mercredi 19 mars, consacrée au Hirak en Algérie a été déprogrammée par 2M. Selon la même source, des invités algériens devaient être présents sur le plateau pour une émission d’analyse des manifestations en Algérie.

Une annulation qui a soulevé des interrogations parmi les habitués du rendez-vous hebdomadaire. D’autant que l’actualité en Algérie est régulièrement évoquée dans les JT, sur radio 2M ou sur son site d’information 2M.ma.

«Face aux thèses complotistes totalement surréalistes d’une prétendue manipulation du Maroc dans les événements se déroulant actuellement en Algérie, la chaîne 2M a préféré jouer la carte de la sagesse», explique à Yabiladi une source au sein de la rédaction de 2M.

«Nous exprimons nos regrets vis-à-vis de nos confrères algériens qui devaient être présents ainsi que nos téléspectateurs qui n’ont pas pu être prévenus de l’annulation plus tôt.»

Le timing de la déprogrammation de l’émission intervient seulement quelques jours après la déclaration du ministère marocain des Affaires étrangères sur la position du Maroc à l’égard de la vague de contestations qui secoue l’Algérie.

Cette prudence de la part de l’Etat marocain via ses chaînes de télé publiques serait également appliqué par Medi1TV, selon le même site.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close