SociétéAlgérie

Quatorze « harraga », dont une femme et un nourrisson, secourus au large de Mostaganem

Algérie_ Ni le mauvais temps, ni les drames venant de la mère d’une manière quasi quotidienne n’ont pu dissuader les candidats à l’émigration clandestine de faire machine arrière. Quatorze personnes, dont une femme et un nourrisson, ont été secouru, ce jeudi, par les gardes cotes au large de la wilaya de Mosaganem. L’embarcation traditionnelle empruntée par les harraga s’est arrêtée à 6 mille  au nord de Ouillis, en raison d’une panne au niveau de moteur.

Y a 48 heure, une opération similaire effectuée par des garde-côtes au large de Tigzirt (Nord de Tizi_Ouzou) a permis de sauver cinq blessés et repêcher deux corps sans vie.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close