En direct

Raccordement au gaz naturel, défi relevé par la wilaya de Tizi-Ouzou

 Le raccordement au réseau de gaz naturel des villages du Djurdjura au relief accidenté et montagneux est un défi que la wilaya de Tizi-Ouzou a relevé en suivant les différents programmes inscrits à son actif.

 En une quinzaine d’années, le taux de raccordement de la wilaya en cette énergie a carrément décuplé passant de 7,5%, représentant 21.154 foyers raccordés en 1999, à 70% actuellement, soit un total de 217. 000 foyers raccordés, selon les chiffres communiqués par la direction de wilaya de l’énergie.

 Le programme de raccordement de la wilaya au réseau de gaz naturel “avance à un rythme appréciable”, permettant à des localités situées à plus de 1000 mètres d’altitude d’être raccordées à cette énergie très demandées dans cette wilaya montagneuse connue pour ses hivers rigoureux, souvent marqués par de fortes chutes de neige sur le Djurdjura.

 L’arrivée de la neige dans ces localités n’est plus une source d’inquiétude pour de nombreux villageois dont les familles ont bénéficié de cette énergie, mettant fin aux tracasseries d’approvisionnement en gaz butane ou en bois de chauffage.

 En dépit des contraintes du relief accidenté, des oppositions de particuliers au passage du réseau, ajouté à cela l’exiguïté des ruelles de plusieurs hameaux, plus de 600 villages sur les 1500 que compte la wilaya de Tizi-Ouzou sont branchés au réseau de gaz naturel et plus de 800 autres sont en cours de raccordement, a indiqué à l’APS le chef de service énergie Ouchabane Abdelkrim.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!