Culture

Rachid Bouchareb poursuivi pour contrefaçon

  •    "Hors la loi" raconte la vie de trois frères algériens des années 1930 à l’indépendance de l’Algérie en 1962. Il doit sortir en France le 22 septembre.
  •    C’est après avoir été alertés par un ami de multiples ressemblances avec un scénario, "Sparring Partners", qu’ils avaient écrit, que Farid Afiri et Philippe Roques ont décidé de saisir les tribunaux.
  •    L’audience en contrefaçon se tiendra le 12 octobre à Paris. Les scénaristes réclament 750.000 euros chacun, ainsi que l’interdiction du film.
  •    Rachid Bouchareb et son co-scénariste Olivier Lorelle sont "indignés" de telles accusations, a déclaré leur avocat Me Laurent Merlet. "Les parallèles sont totalement inventés et n’existent pas dans le film", proteste-t-il en évoquant une "procédure abusive".
  •    Présenté en mai au dernier festival de Cannes, "Hors la loi" a été l’objet de virulentes critiques en France, la droite et l’extrême droite, des harkis (anciens supplétifs musulmans de l’armée française) et des pieds-noirs (Français partis d’Algérie après l’indépendance en 1962) accusant le réalisateur de "falsifier l’histoire".
  •    Rachid Bouchareb adopte sans ambiguïté le point de vue du peuple algérien, en ce qui concerne notamment l’histoire des massacres de Sétif, dans l’est de l’Algérie, en 1945, et la guerre d’indépendance algérienne (1954-1962), qualifiée de sale mais juste.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!