En direct

Rachid Nekkaz condamné à une peine de prison par la justice française

Le candidat malheureux aux élections présidentielles de 2014, Rachid Nekkaz, a été condamné hier, vendredi 20 janvier, par le tribunal de Paris à une peine de 2 mois de prison, pour « organisation de manifestations sur la voie publique sans déclaration ».
Nekkaz a ainsi été condamné à « 2 mois d’emprisonnement délictuel, à titre de peine principale, l’amende délictuelle de 500 euros, à titre de peine principale, ainsi qu’au paiement d’un droit fixe de procédure d’un montant de 127 euros », peut-on lire sur le relevé de condamnation pénale, partagé par Nekkaz sur sa page Facebook.
Sitôt la peine prononcée, Rachid Nekkaz a posté un message vidéo dans lequel il s’est attaqué principalement au Premier ministre Abdelmalek Sellal, l’accusant d’être derrière sa condamnation…en France ?!

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close