CultureAlgérie

Obsèques de Rachid Taha : Absence des artistes Algériens… La Honte ! (Vidéo) 

Algérie – « Ce qui m’est arrivé, t’arrivera ». C’est ce qu’aurait pu dire Rachid Taha aux détenteurs de cartes d’artistes Algériens qui ont déserté ses obsèques en France.

Paraphrasant ainsi, Dahmane El Harrachi qu’il a immortalisé avec « Ya Rayah » : « MA SRALEK, SRALI » (ce qui t’es arrivé, m’est arrivé).

Ainsi, les encartés de l’ONDA n’avaient rien à dire à Rachid. Ni pensée, ni dernier mot à celui qui aura propulsé l’ »Algerian Touch », l’odeur et la sonorité algérienne dans le folklore musical mondial. Les détenteurs de cartes d’artistes Algériens n’ont pas pris la peine de se déplacer. Un mot : La Honte !

Les tristes images et le constat rapportés, ce jeudi 13 septembre, par Ennahar TV déchirent le cœur. A « gerber » aurait dit Rachid.

« Ya Rayah » est chanté en Inde, au Japon, en Australie… L’Algérie chantée en Indien, en Japonais, en Anglais …

Merci Rachid !

Paix à ton âme l’Artiste !

Lire aussi : Rachid Taha enterré à Alger vendredi 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close