En direct

Raid mauritanien au Mali: 12 membres d'Aqmi tués

  • "Notre armée a tué 12 terroristes armés et en a blessé autant dans les affrontements de vendredi", a déclaré ce responsable militaire, évoquant un "premier bilan".
  •   "Deux militaires mauritaniens ont été tuées et quatre autres blessés", a-t-il affirmé, sans que ce bilan puisse être confirmé de source indépendante.
  • "L’armée encercle actuellement une vingtaine de véhicules des éléments armés d’Aqmi prés de la localité malienne de Areich Hindi, non loin de Hassisidi (à une centaine de kilomètres au nord de Tombouctou, ndlr) où les combats de vendredi s’étaient déroulés", a ajouté la même source.
  • Cette offensive a lieu près de deux mois après une première opération militaire franco-mauritanienne contre une base des islamistes armés dans le désert du nord du Mali. Sept membres d’Aqmi avaient été tués.
  • Le raid du 22 juillet visait, selon Paris, à libérer le Français Michel Germaneau, enlevé quelques mois plus tôt dans le nord du Niger. Mais Aqmi avait annoncé, le 25 juillet, avoir exécuté cet otage de 78 ans pour venger la mort de ses membres.
  • Ces nouveaux combats interviennent dans le désert malien alors qu’Aqmi est soupçonnée d’avoir commandité un nouvel enlèvement au Sahel: le rapt de cinq Français, un Togolais et un Malgache capturés jeudi dans le nord du Niger.
  • ennaharonline/afp

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close