Sports

Raids aériens et combats dans la bande de Gaza: Plus de 30 morts

  •    Plus de 30 Palestiniens ont péri dans et autour de Gaza-ville ainsi que dans d’autres secteurs du territoire contrôlé par les islamistes du Hamas, ce qui porte à plus de 950 le bilan des morts Palestiniens dans l’offensive israélienne lancée le 27 décembre, selon des sources médicales palestiniennes.
  •  
  •    En début de soirée, l’aviation israélienne a lancé une série de raids qui ont coûté la vie à six Palestiniens, dont trois enfants qui jouaient dans la rue à Jabaliya (nord). Deux Palestiniens ont été tués à Beit Lahya (nord) et cinq à Khouzaa (sud) selon les sources médiales.
  •  
  •    Parallèlement, des combats opposaient les soldats israéliens à bord de chars aux activistes armés dans le nord de la bande de Gaza, ont indiqué des témoins.
  •  
  •    Aux premières heures de la journée, les chars israéliens avaient mené de brèves incursions à Tal al-Hawa, cheikh Ajline et Zeitoun, des quartiers périphériques de Gaza-Ville, où des combats les avaient opposés à des activistes tirant des obus de mortier et des roquettes RPG, selon des témoins.
  •  
  •    Des dizaines de maisons ont été détruites ou endommagées par les bombardements dans ces quartiers.
  •  
  •    "C’est le 18ème jour de l’agression israélienne contre notre peuple et cette agression devient plus féroce chaque jour et le nombre de victimes augmente. Israël persiste dans cette agression pour anéantir notre peuple là-bas", a déclaré M. Abbas à Ramallah en Cisjordanie.
  •  
  •    Selon le dernier bilan fourni par le chef des services d’urgences à Gaza, Mouawiya Hassanein, au moins 952 Palestiniens ont été tués dans l’offensive israélienne, dont 277 enfants, 97 femmes et 92 personnes âgées, et plus de 4.400 blessés.
  •  
  •    Un jihadiste saoudien qui combattait aux côtés du Hamas a été tué dans l’offensive, ont rapporté des sites islamistes.
  •  
  •    Trois soldats israéliens ont été blessés, dont l’un grièvement, dans l’explosion d’une charge dans le nord de la bande de Gaza, selon l’armée.
  •  
  •    Au total, dix militaires et trois civils israéliens ont été tués depuis le 27 décembre.
  •  
  •    Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a affirmé que l’offensive avait atteint "la plupart" de ces objectifs "mais probablement pas tous".
  •  
  •    L’opération n’a pas fait cesser les tirs de roquettes sur le sud d’Israël, où trois de ces engins et un obus de mortier se sont abattus sans faire de victime, selon l’armée.
  •  
  •    "Nous avons remporté de très nombreux succès contre le régime, les infrastructures et la branche militaire du Hamas mais notre mission n’est pas terminée", a aussi dit Gabi Ashkenazi, le chef d’état-major, insistant sur le caractère "compliqué" des combats.
  •  
  •    Un député ultranationaliste israélien, Avigdor Lieberman, a estimé qu’Israël devait combattre le Hamas à Gaza comme les Etats-Unis l’avaient fait face au Japon durant la Seconde guerre mondiale, dans une apparente allusion à l’utilisation de la bombe atomique.
  •  
  •    Sur le front diplomatique, le Caire attendait toujours que le Hamas s’engage sans délai sur son plan pour un cessez-le-feu à Gaza, sur lequel le mouvement islamiste dit avoir des "remarques".
  •  
  •    Le numéro deux du bureau politique du Hamas en exil à Damas, Moussa Abou Marzouk, a ainsi affirmé qu’il y avait "une chance" que son mouvement accepte le plan égyptien si des modifications y étaient apportées.
  •  
  •    Un émissaire israélien, Amos Gilad, doit se rendre jeudi au Caire pour en discuter.
  •  
  •    A New York, le Conseil de sécurité doit se réunir mardi pour débattre de la situation à Gaza pour la première fois depuis l’adoption jeudi de la résolution 1860, appelant à l’instauration "d’un cessez-le-feu immédiat" mais restée lettre morte.
  •  
  •    Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon est attendu mercredi au Caire, première étape d’une tournée au Proche-Orient.
  •  
  •    A Washington, la secrétaire d’Etat désignée, Hillary Clinton, a assuré au Congrès que l’administration de Barack Obama ferait "tous les efforts possibles" pour permettre un accord de paix entre Israël et les Palestiniens.
  •  
  •    Entre-temps, la situation humanitaire à Gaza reste critique. Un million d’habitants de la bande de Gaza, soit les deux tiers de la population, vivent sans électricité, 750.000 sont sans eau et les hôpitaux fonctionnent grâce à des générateurs de secours, selon l’ONU.
  •  
  •    Le président de la Croix-Rouge internationale, Jakob Kellenberger, qui a visité des hôpitaux à Gaza, a dit: "voir ce que je viens de voir est très douloureux".
  •  
  •    La situation à Gaza constitue un "test pour notre humanité", a dit le directeur des opérations à Gaza de l’Agence de l’ONU pour les Palestiniens (Unrwa), John Ging. Les populations civiles "ne sont pas (protégées) chez elles, elles ne le sont pas dans nos locaux".
  •  
  •    En Cisjordanie, un Palestinien qui a tenté de s’emparer de l’arme d’un militaire israélien a été tué par balle.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *