Sports

Rallye de tous les dangers

  • Les organisateurs de cette course de voitures, motos et camions, ont été reçus au Quai d’Orsay les 16 octobre et 19 décembre, a précisé le porte-parole.
  •  
  • Le ministère leur a renouvelé "les sérieuses mises en garde qui leur avaient déjà été exprimées à propos des risques auxquels le parcours envisagé exposait les concurrents", a déclaré le porte-parole.
  •  
  • "Contrairement à ce qu’affirment certains articles de presse, la position soulignée devant les organisateurs n’est certainement pas + qu’aucune menace ne pèse sur le parcours+", a-t-il ajouté.
  •  
  • M. Chevallier n’a pas donné de précisions sur les étapes menacées et les risques évoqués.
  • Le plus célèbre des rallye-raids de ce genre, le Lisbonne-Dakar-2008 avait été annulé l’année dernière, en raison de menaces terroristes contre la course et sur l’insistance du gouvernement français.
  •  
  • L’épreuve aurait dû se dérouler quelques jours après le meurtre en Mauritanie de quatre touristes français le 24 décembre dans une attaque attribuée à des proches de la Branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (BAQMI).
  •  
  • L’Africa Race, organisée notamment par l’ancien coureur Hubert Auriol, doit commencer par plusieurs étapes au Maroc à partir du 30 décembre. Quatre étapes sont prévues en Mauritanie entre le 6 et le 10 janvier, avant une fin de course au Sénégal.
  •    
  • AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *