Economie

Ramadhan 2014 : Les produits agricoles disponibles durant le mois sacré

   "La production de cette année est abondante, notamment celle de la pomme de terre dont le stock se rapproche de celui de 2013", a fait savoir M. Ben Allal.

   La récolte de la pomme de terre se poursuit actuellement dans la wilaya d’Ain Defla et passera dans une quinzaine de jours à la wilaya de Bouira, a-t-il indiqué, ajoutant que la wilaya d’El Oued assurait plus de 32% de la production de pomme de terre au niveau national outre les wilayas de Laghouat, d’Al Bayadh, de Djelfa et de Tiaret.

   L’ONILEV, ajoute son DG, a pour rôle la régulation de la production sur le marché pour réaliser la sécurité alimentaire et maintenir le pouvoir d’achat du citoyen, à travers "le stock de sécurité" auquel contribuent des opérateurs privés et publics via des entreprises publiques et des offices, à l’instar de la Société de gestion des participations de l’Etat Productions animales (SGP-PRODA).

   Concernant la flambée des prix des fruits et légumes ces dernières semaines, M. Ben Allal a estimé qu’elle était due aux pluies du mois de juin qui ont touché plusieurs wilayas.

   Le responsable a rassuré quant à la qualité des viandes rouge et blanche, aussi bien fraîches que congelées disponibles sur le marché.

   Pour les viandes rouges, M. Ben Allal a indiqué que plusieurs opérateurs supervisent les opérations d’importation de têtes bovines de l’étranger, précisant que l’abattage se faisait en Algérie pour assurer une viande fraîche.

   A propos des prix des différents produits agricoles sur les marchés de gros, il a indiqué que le prix de la pomme de terre a varié entre 30 et 40 da/kg à la fin de la semaine.

   Le prix de la carotte oscille entre 30 et 40 da/kg, celui de la tomate entre 20 et 40 da, de la courgette entre 15 et 30 da, des aubergines entre 50 et 75 da, du poivron entre 50 et 70 da, de l’oignon entre 10 et 12 da et des haricots blancs entre 50 et 70 da.

   Le prix des dattes varie entre 150 et 600 da sur les marchés de gros et celui de l’huile de table entre 120 et 240 da/kg.

   Le poulet congelé est cédé à 230 da/kg sur les marchés de gros et à 300 da/kg sur les marchés de détail. Le prix de la viande rouge fraîche oscille entre 750 kg et 900 da/kg dans les abattoirs outre une quantité importée de 30.000 tonnes de viande rouge congelée. APS

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close