SociétéAlgérie

Ramadhan : Forte hausse des fruits secs

Algérie – Depuis quelques jours, les prix des  fruits secs, notamment amandes, noix, pistaches, noisettes , cacahuètes ont flambé sur les marchés de gros et de détail ,ce qui a porté un coup sévère au pouvoir d’achat des algériens , déjà affaibli par la hausse spectaculaire des prix des fruits et légumes durant ce mois de Ramadhan.

Les ménages ont eu à faire face encore à des dépenses faramineuses, en raison de la forte hausse des prix des amandes , noix , pistaches , cacahuètes ,indispensables  pour la confection des gâteaux de l’Aid  El Fitr qui pointe déjà  son nez.

En effet, le prix des amandes  a grimpé à 1880 DA le kilogramme en quelques jours. Les noix se vendent à 2300 DA/kg. Les pistaches et les noisettes se vendent à 3900 DA, tandis que les cacahuètes restent plus ou moins accessibles au commun des algériens (250 DA le kilogramme).

Les raisins secs  n’ont  pas été épargnée, cédée aux environs de 820 DA , mais en restant tout de même raisonnable par rapport aux autres produits alimentaires en hausse depuis le début du ramadhan.

A ce propos, le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), Tahar Boulenouar a expliqué les raisons de cette hausse.

 Les nouvelles restrictions à l’importation des fruits secs  « accentuent »  la flambée ! 

M .Boulanouar indique, ce dimanche, que l’ »interdiction à l’importation combinée à la hausse de la taxe, notamment la TVA sur ces produits » est à l’origine de la flambée des prix.

Le déséquilibre entre l’offre et la demande en est pour quelques choses, a-t-il ajouté, relevant que la  production de ces produits agricoles demeure « insuffisante » et « faible » en Algérie.

Il conviendra de préciser que ces hausses s’ajoutent à la flambée des prix des fruits et légumes durant ce Ramadhan .

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close