SportsFoot local

Raouraoua et Bahloul s’accrochent aux Emirats : l’image du football algérien ternie à l’international

L’ancien président de la FAF, Mohamed Raouraoua, et l’actuel membre du bureau fédéral, Amar Bahloul, se sont adonnés à un piètre spectacle lors de l’assemblée générale de l’union arabe de football tenue à Abou Dhabi.

Raouraoua a refusé de serrer la main à Amar Bahloul et a refusé de lui adresser la parole. L’ancien patron de la FAF reprocherait à l’actuel membre du BF de s’être attaqué à sa personne sur un plateau de télévision en Algérie.

Un incident que les deux acteurs du football national aurait pu éviter. Malheureusement, c’est l’image du football algérien qui a été ternie à l’international après ce regrettable épisode entre les deux hommes.

Amar Bahloul a annoncé qu’il va tenir une conférence de presse pour narrer ce qui s’est passé entre lui et l’ancien président de la FAF. Une communication rapide sur un fait regrettable dont se passera bien l’opinion nationale. Par contre, lorsqu’une polémique éclate on se contente uniquement de communiqué souvent agressifs.

Mohamed Raouraoua,de son côté, aurait, peut être, dû faire montre de plus de sagesse et éviter de donner une mauvaise image de l’Algérie au sein de l’UAFA. Une explication en aparté entre les deux hommes aurait été plus raisonnable qu’un étalage de linge sale en public devant des étrangers.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close