Sports

Raouraoua sacrifie Benchikha à Bangui

  • Même si les avis sont partagés, les choses ont été programmées comme nous l’avons déjà signalé à propos du complot ourdi, non seulement contre Benchikha en personne, mais plutôt contre l’entraîneur local qu’on veut montrer à l’opinion public comme étant incapable de mener la sélection nationale et ce, dans le but de faire croire que la solution serait de ramener un étranger à la tête de la barre technique pour remplacer le cheikh Rabah Saâdane. Cet entraîneur étranger qui sera prochainement imposé à Benchikha.
  • Des noms sont cités à l’instar de l’ancien sélectionneur de la Zambie et de l’Angola, Hervé Renard.
  • Ce complot donc, ne vise pas Benchikha en personne. Ce dernier n’en est que la victime. Par contre, celui qui est visé est l’entraîneur local et spécialement Rabah Madjer, après que son nom ait été mentionné dans les milieux sportifs algériens.
  • Par cet échec, le président de la FAF pourra justifier le recours à un entraîneur étranger. Ce dernier a sacrifié Benchikha pour couper la route à Madjer.
  • Faire croire à l’opinion publique nationale que l’entraîneur local n’est pas apte à diriger la sélection nationale, que celui-ci ne nous ramènera que des défaites humiliantes à l’image de celle de Bangui.
  • Il ne restera plus qu’à ramener un entraîneur étranger, Renard ou le serbe Halilosic qui sera imposé à Benchikha pour l’obliger à partir.
  •  
  • Ennahar/ Yacine A.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close