Monde

Rasmussen: L’instabilité dans le monde arabe peut favoriser l'immigration illégale

  •    "Je ne considère pas la situation" dans le sud de la Méditerranée "comme représentant directement un danger pour l’Otan ou pour ses membres", a-t-il déclaré à la presse, à propos du vent de fronde en Egypte et Tunisie.
  •  
  •    Toutefois, "l’évolution au Moyen-Orient et en Afrique du Nord peut avoir un impact sur le processus de paix au Moyen-Orient, et l’instabilité dans la région aussi avoir sur le plus long terme un impact négatif sur l’économie de cette région, entraînant de l’immigration illégale en Europe, etc.", a-t-il estimé.
  •  
  •    "L’Otan n’a aucune intention de s’ingérer dans les événements en Egypte" mais "au sein de l’alliance, nous pouvons discuter de tous les sujets qui intéresseraient l’un ou l’autre allié, y compris de l’Egypte et de l’Afrique du Nord", a noté M. Rasmussen.
  •  
  •    "D’autant que les pays concernés sont nos partenaires dans le cadre du Dialogue méditerranéen" a-t-il rappelé. Six pays arabes participent à ce dialogue institutionnel avec l’Otan –Egypte et Jordanie, Tunisie, Algérie, Maroc et Mauritanie– ainsi qu’Israël.
  •  
  •    "Aussi, a souligné M. Rasmussen, "est-il assez naturel que nous suivions avec grand intérêt la situation en Egypte et dans d’autres pays".
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!