En direct

Rattraper le retard dans la réalisation de la liaison entre l’autoroute est-ouest et le port de Mostaganem

 Le wali de Mostaganem, Abdelwahid Temmar a insisté, mercredi, sur le rattrapage du retard dans la réalisation de la liaison à double voie reliant l’autoroute est-ouest au port de Mostaganem.

 Lors d’une visite pour s’enquérir du taux d’avancement des travaux, le wali, a instruit les entreprises chargées de la réalisation de renforcer les chantiers en travailleurs et en matériel pour livrer le projet dans les délais impartis en réduisant la durée des 18 mois restants. Le projet accuse un retard de 6 mois.

Le wali a déclaré qu’il est anormal que de telles entreprises de classement 9 ne disposent pas du nombre suffisant des travailleurs et de matériels et ne peuvent pas réduire la durée de réalisation à moins de 24 mois, d’autant plus que le projet ne rencontre pas d’obstacles, notamment en ce qui concerne le transfert des réseaux.

Il a également insisté sur l’installation de chantiers à intervalle de 1,5 kilomètre pour accroitre le rythme des travaux, sous peine de voir les contrats résiliés et les entreprises remplacées.

Le projet dont le taux d’avancement des travaux a atteint 13 pour cent est à la phase de transfert des réseaux d’AEP et d’électricité après que l’opération d’expropriation tire à sa fin, selon les explications fournies sur place.

A ce sujet, M. Temmar a insisté sur le lancement de l’indemnisation des propriétaires expropriés au courant de la semaine prochaine. La valeur globale d’indemnisation représente 600 millions DA pour 323 propriétaires concernés par l’opération d’expropriation pour utilité publique, touchant des terrains privés et autres des Domaines totalisant 178 hectares dans les communes de Sayada, Kheireddine, Sour, Ain Tedèlès et Oued El Kheir.

Le projet de cette double voie qui reliera le port de Mostaganem à  l’autoroute est-ouest au niveau de l’échangeur de Hmadna (Relizane)  s’étend sur 66 km dont 33 km à Mostaganem et le restant dans la wilaya de Relizane.

L’agence nationale des autoroutes gère ce projet à travers cinq entreprises nationales. Cet axe routier permettra de conférer une fluidité à la circulation surtout pour les poids lourds et contribuera à une impulsion du développement, étant donné qu’il traverse la zone industrielle de Sidi Khettab (Relizane).

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close