En direct

Réconciliation nationale, développement et jeunesse: priorités du prochain quinquennat

  • Dans un entretien accordé à la chaîne internationale, M. Bouchouareb a mis en exergue les efforts menés par le président de la République dans le domaine de la réconciliation nationale qui ont "indéniablement" apporté leurs fruits, avant d’ajouter qu’il "faudrait maintenant aller plus loin". "Tant que les relations entre Algériens ne sont pas reconstruites autour de la confiance entre eux et vis-à-vis de leurs gouvernants, on ne peut pas espérer construire ce pays émergent qu’on veut tous", a-t-il dit, soulignant que l’objectif est de réconcilier l’Algérien "avec lui même, avec sa patrie, avec son histoire et avec sa culture".
  • Pour ce qui est du développement socio-économique, M. Bouchouareb a estimé que "même si le bilan est riche", il est nécessaire d’aller "plus vite et plus loin" dans la réforme de l’administration, de l’environnement de l’entreprise.
  •  
  • "Nous devons aller plus loin et préparer un environnement pour que tous les budgets publics investis puissent au moins servir à créer des outils de réalisation importants qui puissent eux-mêmes être demain créateurs de richesses". Il a également rappelé les différentes réalisations enregistrées durant les dix dernières années et souligné les appréciations positives des instances internationales notamment la Banque Mondiale laquelle positionne l’Algérie en tête des pays du Maghreb, du Moyen-orient et d’Afrique.
  •  
  • Concernant la politique du président Bouteflika en direction de la jeunesse et l’éradication du chômage, M. Bouchouareb a souligné que le programme du chef de l’Etat est axé en priorité sur l’amélioration du système de formation. M. Bouchouareb a indiqué par ailleurs que tous les acquis de la femme, "sont le fruit de la politique du président et de sa volonté à améliorer le statut de la femme, et sa condition de vie".
  •  
  • "Je pense que la femme, avec la dernière révision de la constitution, pourra être mieux représentée dans le champs politique et dans les assemblées élues, défendre sa place et faire évoluer les choses", a-t-il dit.
  •  
  • En outre M. Bouchouareb a souligné l’engouement suscité par la campagne électorale de M. Bouteflika auprès de la population, notamment des jeunes indiquant que plus de 1.650.000 personnes ont participé aux différents meetings et activités de proximité qu’il a animés.
  •  
  • Il aussi relevé l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans cette campagne, précisant que le site Internet du candidat a été visité par les internautes de 76 pays dont 27.000 membres de la communauté nationale établie à l’étranger.
  •  
  • Ennaharonline/ APS
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close