En direct

Recul de plus de 5% des importations de l’Algérie au 1er semestre 2012


Les importations de l’Algérie ont atteint 23,1 milliards de dollars (mds usd) durant le premier semestre 2012, contre 24,3 mds usd durant la même période 2011, soit une baisse de 5,2%, a-t-on appris auprès mardi auprès des Douanes algériennes.

Cette baisse est due, selon les explications des Douanes, essentiellement à la chute des importations des biens d’équipements industriels (-17,1) et des biens alimentaires (-11,9%) ainsi que les biens destinés à l’outil de production (-5,6%).

Les chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis) précisent que les importations des biens d’équipements industriels, qui représentent plus de 32% des importations globales, ont totalisé 7,44 mds usd durant le premier semestre 2012 contre 8,9 mds usd à la même période 2011, enregistrant ainsi une baisse de 17,11%.

Cette baisse est due essentiellement aux chutes des importations des articles de robinetteries de plus de 73%, des véhicules de transport de personnes et de marchandises (-19,9%) et des transformateurs électriques (-18,9%).

Les importations algériennes de produits alimentaires ont baissé de 11,91%, passant de 4,9 mds usd à 4,3 mds usd. Cette baisse de 584 millions de dollars de la facture alimentaire et due à un recul des importations des céréales, semoules et farines (-23,1%), des laits et produits laitiers (-22,8%) et des sucres et sucreries (-14,08 %), relève le Cnis.

Les biens destinés à l’outil de production se sont établis à 6,57 mds usd durant les six premiers mois 2012 contre 6,96 mds usd durant la même période en 2011, en baisse de 5,6%.

Cette régression est le résultat des chutes des importations des tubes, tuyaux en fer ou en acier (-63,6%), des constructions et parties de constructions (-56,8%) et les fils machines en fer ou en acier (-17,3%).

Par ailleurs, le Cnis relève une forte hausse de 36% des importations des biens de consommation non alimentaires, leur valeur étant passée de 3,45 mds usd durant le 1er semestre 2011 à 4,7 mds usd à la même période 2012. Tous les produits de ce groupe ont connu des hausses à l’exception des réfrigérateurs et congélateurs qui ont baissé de 9,8%.

Les hausses les plus remarquables ont été enregistrées par les produits destinées aux appareils d’émission (126,3%), les véhicules de tourismes (65,1%), bois et contre plaqués (74,2%), les pneumatiques (44,4%) et les médicaments (33,5%), selon le Cnis.

Près de la moitié des importations réalisées durant les six premiers mois de l’année en cours a été financée par cash à raison de 49,36% (11,37 mds usd), malgré une baisse de plus de 7%.

Les lignes de crédits, avec une hausse de 11%, ont financé près de 47% (10,81 mds usd) des importations de l’Algérie. Le reste des importations a été réalisé par le recours aux comptes de devises propres et aux autres transferts financiers à raison de 3,71%, soit une valeur de 854 millions usd.

La balance commerciale de l’Algérie a enregistré un excédent de 15,78 au 1er semestre 2012, contre 12,45 mds usd durant la même période en 2011, soit une hausse de 26,7%.

Les exportations de l’Algérie ont atteint 38,82 mds usd, contre 36,75 mds usd au cours de la même période de l’année écoulée, en hausse de 5,62%, alors que les importations se sont établies à 23,03 mds usd contre 24,29 mds usd, soit une diminution de 5,21%.

 
 
 

 Algerie – ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *