En directAlgérie

Récupération des 2 lionceaux volés au jardin d’essai ! 19 personnes tombent…

Algérie – Deux lionceaux volés à la clinique vétérinaire du Jardin d’essai d’El Hamma à Alger ont été récupérés par les services de Sûreté de la wilaya, qui ont arrêté 19 personnes suspectées d’appartenir à un réseau criminel impliqué dans le vol de ces petits félins, a indiqué mardi, le lieutenant Chouial Zakaria, de la brigade de police judiciaire, relevant de la circonscription administrative d’Hussein Dey.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la présentation, au niveau de la Sûreté de la circonscription administrative d’Hussein Dey, des deux lionceaux récupérés (de 4 mois), le lieutenant Chouial a dit que « l’affaire, traitée par la brigade de police judiciaire de la Sûreté d’Hussein Dey, concerne le vol, jeudi 13 juin, de deux lionceaux au niveau du Jardin d’essai d’El Hamma, à l’issue de laquelle 19 suspects, dont une femme, ont été arrêtés », soulignant que quelques membres de cette bande de malfaiteurs avaient défoncé la porte de la clinique vétérinaire du Jardin d’essai d’El Hamma pour voler les deux lionceaux.

Agissant suite à une plainte déposée par les responsables de la Direction du Jardin d’essai d’El-Hamma, les éléments de la brigade de la police judiciaire ont informé, immédiatement, le procureur de la République territorialement compétent qui a ordonné l’ouverture immédiate d’une enquête.

Les éléments en question ont mené d’intenses investigations afin de résoudre l’affaire du vol, de crainte de voir les deux lionceaux transférés hors du territoire national. Il s’est avéré, ensuite, que 19 suspects étaient impliqués dans cette affaire, et ce avec la complicité d’autres individus  qui travaillent au Jardin d’essai d’El Hamma.

Les opérations de recherches menées sur le terrain par la brigade, en coordination avec le parquet territorialement compétent et l’extension de la compétence (hors de la wilaya d’Alger), ont permis la récupération des deux lionceaux et l’arrestation de 19 suspects, dont 7 ont été placés en garde à vue, car étant impliqués directement dans le vol.

L’opération a permis de révéler les méthodes utilisées par les membres de cette bande pour brouiller les pistes, d’autant que les deux lionceaux ont été transférés hors Alger, mais les éléments de la brigade de police judiciaire ont réussi à retrouver leur trace et à les récupérer dans un délai de 48 heures.

Après finalisation des procédures légales, les 7 mis en cause ont été déférés devant le procureur de la République territorialement compétent, afin d’examiner leurs dossiers, a conclu la source, citée par l’APS.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close