En direct

Reddition de trois familles de terroristes à Ben Chenoud

  • Selon les mêmes sources, ces trois familles étaient composées de trois terroristes accompagnés de leurs épouses et d’un enfant âgé de deux ans et demi.
  • Cette opération a eue lieu après des d’intenses contactes secrets par des intermédiaires avec les services de sécurité afin d’assurer sa réussite. L’opération devait avoir lieu dans les environs de Mizrana dans la même wilaya mais suite à la décision de l’émir de la Saryate de se déplacer vers le front ouest de la wilaya a obligé les familles de terroristes repentis à faire d’autres calculs.
  • Ces terroristes seraient, selon nos sources, originaires de différentes régions de la wilaya de Boumerdès qui auraient rejoint le maquis il y a plus de sept années avec leurs épouses. Deux des femmes étaient des épouses d’émirs éliminés par les forces de l’armée avant d’épouser d’autres terroristes, alors que la femme du troisième terroriste était recherchée par les services de sécurité pour appartenance à cellule de soutien au terrorisme. Elle décide alors de rejoindre son époux au maquis où elle demeurera avec lui cinq années et donnera naissance à son bébé dans une casemate il y a presque trois ans.
  • Selon les mêmes sources, aucune information n’a infiltrée concernant l’identité des terroristes repentis sauf qu’ils sont âgés entre 25 et 32 ans alors que leurs femmes sont âgées entre 26 et 30 ans.
  • Par ailleurs, et selon nos sources, l’enfant de d’un des trois terroristes était dans un état de santé dégradé à cause des déplacements effectués par les groupes terroristes qui vivaient dans des casemates. L’enfant était exposé à tout genre de maladies. Ce dernier est soumis à des traitements dans un hôpital.
  • Cette opération de reddition collective, première du genre depuis des années, vient confirmer l’état dans lequel se trouvent les éléments des organisations terroristes et la disponibilité de se rendre et de quitter les activités armées par de beaucoup de terroristes et de bénéficier de la réconciliation nationale.
  • Ennahar/ Yazid K.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!