En direct

Réformes politiques : adoption de projets de loi par le conseil des ministres

  • Le Conseil des ministres a examiné et approuvé un projet de
    loi organique relatif au régime électoral. Ce texte a pris en charge « une
    large demande » exprimée lors des consultations politiques pour que
    les élections qui seront organisées par l’administration soient supervisées par
    l’autorité judicaire et surveillées par les partis et les listes indépendantes
    qui y prendront part. Ce projet de loi propose la mise en place d’une
    commission de supervision des élections qui opérera lors de chaque scrutin,
    depuis la convocation du corps électoral jusqu’à la proclamation des résultats
    et leur validation définitive. Les ressources et moyens nécessaires seront mis
    à sa disposition pour un bon accomplissement de sa mission.


  • La supervision des scrutins par les magistrats s’affirme également à travers la
    révision des listes électorales sous l’autorité de commissions présidées par
    des magistrats. Elle se manifeste aussi à travers la commission électorale de
    wilaya composée de magistrats.
  •  
  • Le conseil des ministres a aussi adopté un projet de loi,
    qui garantit aux femmes un quota d’au moins 33% sur les listes des candidats
    aux élections législatives et locales, selon un communiqué officiel.
  •  
  •    « Toute liste
    de candidats aux élections législatives, aux APW (assemblées départementales)
    et APC (municipalités) de plus de 20.000 habitants doit comporter une
    proportion de candidates, qui ne saurait être inférieure à son tiers », aux
    termes de ce projet de loi.
  •  
  •    « Le non
    respect de cette disposition entraînera le rejet de la liste concernée »,
    précise le communiqué publié à l’issue d’une réunion du conseil des ministres.
  •  
  •    Ce projet reflète
    une synthèse des avis exprimés par les participants à la consultation sur les
    réformes politiques, selon la même source.
  •  
  •    Du 21 mai au 21
    juin, le président du Sénat Abdelkader Bensalah, assisté de deux conseillers
    présidentiels, a eu des consultations avec des partis et des personnalités.
  •  
  •    M. Bouteflika
    devait présenter la version finale de ses propositions de réforme au
    gouvernement qui rédigera des projets de loi à soumettre à l’Assemblée
    nationale en septembre.
  •  
  •    « Une plus
    grande présence des femmes au sein du parlement et des assemblées locales élues
    confortera la représentativité de ces différentes instances », a déclaré le
    M. Bouteflika après l’adoption du projet de loi par le gouvernement.
  •  
  •    Le projet prévoit
    qu’à l’issue du dépouillement des suffrages, « les sièges seront répartis
    en fonction du nombre de voix obtenues par chaque liste. Le tiers des sièges
    étant réservé aux candidates, selon leur classement nominatif sur la liste
    concernée ».
  •  
  •    Les féministes
    algériennes militent depuis longtemps pour la promotion de la femme au niveau
    politique avec notamment la mise en place d’un système de quotas.
  •  
  •    Selon l’Union
    nationale des femmes algériennes (UNFA), le rôle de la femme algérienne demeure
    timide dans le domaine politique, sa présence dans les institutions
    législatives ne dépassant pas les 8%.
  •  
  • Ennahar

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close