Culture

Religion, homosexualité, terrorisme… Les livres interdits au SILA

Algérie – Les services de douanes algériens ont censuré et interdit des livres religieux, politiques.. dont leurs titres et leurs contenus contredisent les lois et les traditions en Algérie.

De nombreuses maisons d’édition n’ont pas communiqué leurs autorisations aux autorités concernées pour la participation au Salon  international du livre prévue pour le 29 octobre prochain au Palais des Expositions Safex.Il s’agit des des maisons d’édition étrangères notamment syriennes, égyptiennes, libanaises et saoudiennes.

Ces même services ont également réussi à contrecarrer la tentative de certaines maisons d’édition, notamment la maison d’édition en Syrie «  Dar Ninou » qui a introduit des livres saisis actuellement par la douane.Bien que son nom figure sur la liste noire , cette maison d’édition a pu obtenir une autorisation « anticipée » pour exposer des livres « interdits » au SILA

Cette information a été confirmée hier vendredi par Ennahar lors d’une visite à l’entrepôt de stockage des livres prévus pour la prochaine édition du Salon international du livre qui est placé sous la stricte surveillance des douaniers, 24 heures sur 24, selon la même source.

En ce qui concerne les principaux titres interdits, il s’agit d’un livre religieux dont le sens a été  déformé, intitulé « Fath AL Majid » pour l’explication du  livre de « Tawheed » de Sheikh Hassan Al- Cheikh de la maison d’édition « El Akhiar ».

Parmi les livres religieux interdits  « La vie du Christ » de Abbas Mahmoud Al-Akkad de la Maison égyptienne El Hayet, ainsi que le livre « Restaurer le texte original de l’Évangile » istinadat anas el Asli liindjil », à la lumière des règles de la critique, problèmes d’histoire et de méthodologie du Dr Sami Amiri.

En outre, un livre intitulé  » takfir El Mokalif » entre le judaïsme, le christianisme et l’islam a été interdit du Dr. Khaled Ben Mohammed Al-Shibr.En plus du livre «Christ», une étude salafiste de l’auteur  Al Rifai Sourour  pour la Maison d’édition  «la vie du prophète Mahomet et ses compagnons», qui est une enquête du Dr. Abdul Rahman Shaaban, Partie VI.

En ce qui concerne les livres politiques, la tentative de présenter un livre intitulé « El Oma Fi Moadjahat ASououd El Irani  » a été contrecarrée. Il s’agit d’un rapport stratégique systématique publié chaque année par le magasine  » El Bayan »

Ainsi qu’un autre livre «Christophe Colomb et la prophétie de Jérusalem» de l’auteur Faisal Ben Ali Al-Kamli, ainsi que le livre intitulé «l’histoire des Juifs dans les pays arabes» .

Le plus étrange dans les titres des livres interdits est la hausse du nombre de ceux qui parlent de Sexe, plus particulièrement « L’homosexualité dans la pensée occidentale et son impact sur le monde arabe » de Dr. Noha Adnan Al-katardji , ainsi que « Sexe » du Dr. Husseini Moadi .

D’autres ouvrages appartenant au secteur des média sont été également interdits au SILA.

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close