En directAlgérie

Relogement à Alger : poursuite des préparatifs pour la réussite du lancement de la 24e opération

Algérie-Le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh a affirmé mercredi que les préparatifs se poursuivaient pour le lancement de la 24e opération de relogement qui profitera à près de 8000 familles occupant des habitations précaires y compris des logements exigus, prévu avant le mois de Ramadhan.

Intervenant en marge d’une conférence sur « les comportements environnementaux durables », co-organisée par l’Observatoire national de la  citoyenneté et l’association pour la protection de l’environnement « BAPIE »,  le wali d’Alger a indiqué que « les préparatifs se poursuivaient » dans le cadre de la 24e opération de relogement à Alger qui avait démarré en juin  2014, rappelant le relogement de 7000 familles résidant sur les rives de Oued el Harrach et plus de 700 autres sur celles de Oued Ouchayah.

Lesdites opérations de relogement ont permis d’accélérer le rythme de réalisation et d’aménagement de ces deux Oued, a-t-il poursuivi, insistant sur la grande importance accordée par les services de wilaya aux aspects financier et environnemental de la wilaya.

Le wali a appelé les responsables des collectivités locales présents à la conférence à accorder un plus grand intérêt à la propreté de l’environnement au niveau de toutes les communes de la capitale, ajoutant que la capitale a vu la réalisation de 4000 regards, ce qui a permis d’éviter les fuites et inondations lors des récentes pluies.

Evoquant l’aménagement et l’amélioration de l’aspect esthétique de la wilaya d’Alger, M. Zoukh a cité la restauration des immeubles à Alger, dont les frais ont été assumés par le trésor public. Ladite opération a permis la création de 12.000 nouveaux postes d’emploi, a-t-il ajouté.

L’organisation de cette conférence s’inscrit dans le cadre d’une  initiative visant à faire connaitre le projet du « bénévole et le comportement environnemental », initié par l’association en coordination avec l’observatoire national de la citoyenneté, en vue d’ancrer la culture environnementale chez toutes les franges de la société sans exception, a affirmé déclaré à l’APS, le président de l’association « Bapie » Ziadh  Chaabouni.

Il a ajouté que le projet visait à promouvoir l’acte bénévole chez les jeunes et à les sensibiliser à l’importance de la propreté de leurs quartiers et environnement.

Dans le même contexte, il a rappelé que l’association a déjà collaboré avec les services de la commune de Bouloughine (Alger) afin de concrétiser ce projet, en souhaitant de généraliser sa coopération avec le reste des communes d’Alger, notamment à travers les compagnes de sensibilisation qui visent toutes les catégories d’âge, en attendant la mise en £uvre de son programme visant à vulgariser la présence du bénévole environnemental à travers un plus grand nombre de quartiers et communes d’Alger.

Plusieurs opérations de bénévolat pour nettoyer les quartiers d’Alger ont été constatées récemment, mais elles demeurent insuffisantes, et pour obtenir le résultat espéré il faut qu’elles bénéficient du soutien de tous le monde, notamment le citoyen.

De son côté, M. Bitar El Tayeb, Président de l’observatoire national de citoyenneté a déclaré à l’APS que les autorités de la wilaya d’Alger ont contribué au changement du visage de la capitale à travers l’éradication des points noires des décharges anarchiques, et les associations environnementales et la société civile doivent jouer leur rôle de sensibilisation des citoyens quant à la nécessité de préserver leur environnement propre à travers leurs gestes quotidien, a ajouté l’orateur.

Les travaux de la conférence ont été marqués par la présence de plusieurs personnes intéressées par le domaine de l’environnement et la plupart des intervenants ont évoqué l’ancien visage d’Alger connu sous le nom d’Alger la blanche, soulignant la nécessité de faire revenir cette image, et ce grâce à l’organisation de ce genre de rencontres de sensibilisation. Des représentants de près de 20 commune d’Alger, ainsi que des élèves de plusieurs lycées de la capitale, des professeurs  universitaires et des imams ont participé à cette conférence.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close