SociétéAlgérie

Relogement à Birkhadem : “Les profiteurs exclus !”

Algérie – Le logement social est distribué, selon une commission, aux familles défavorisées qui sont éligibles à un logement social. Celles qui ont déjà un logement, sont carrément exclues, et c’est normal !

C’est ce qu’a déclaré, à ALG24, ce jeudi matin, le maire de Birkhadem, Djamel Achouch. Ce dernier était sur place, tôt cette matinée, pour accompagner  et assurer le bon déroulement de l’opération de relogement. Cette dernière concerne aujourd’hui, pas moins de trois sites qui comptent 61 familles vivant dans  des habitations précaires.

Interrogé sur le nombre de familles exclues et les raisons de leurs exclusions, le maire conteste en bloc  de prétendues irrégularités. « Il s’agit de familles qui veulent profiter de cette opération  alors qu’ils ont  un logement ! », a-t-il déclaré.

 

100 familles exclues du relogement à Beta vie ( Birkhadem)

La veille du relogement la tension était palpable dans certains quartiers où bon nombre de familles exclues ont exprimé leur mécontentement.

En revanche,  les bénéficiaires affichaient une joie immense, car, la plupart, d’entre eux, attendaient ce moment depuis des années.

Parmi les 300 familles vivant dans la précarité à Beta vie, cité 450 logements APC-CNEP dans la commune de  Birkhadem ,100 familles sont exclues, indique un locataire.

Rappelons, que Plusieurs actions de protestation ont été organisées les habitants de ce site . Le dernier mouvement de contestation en date du mois de septembre, où les habitants ont bloqué l’autoroute Alger – Blida suite à l’incident de la mort d’un enfant par un incendie à domicile,  entrainé,  par une bougie, faute de manque d’électricité.

Relogement dans tout Alger

Rappelons qu’à partir d’aujourd’hui, une importante opération de relogement est lancée dans plusieurs quartiers des communes de la capitale. Il s’agit d’El-Harrach, de Draria, de Birkhadem et de Baraki.

 Cette opération est lancée dans le cadre de la troisième et la dernière étape de la 23 e opération de relogement à Alger qui concerne prés de 3000 familles bénéficiaire de logements sociaux et du logement de type LSP.

Cette opération comporte 9 circonscriptions et 24 communes, 8 sites noirs, et des sitesd’habitations précaires.

 

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!