En direct

Remplacement du chef du DRS, un non-évènement – Mokri

Réagissant au remplacement du général de corps d’armée Mohamed Mediène par le général Athmane Tartag à la tête du Département du renseignement et de la sécurité (DRS), le président du MSP, Abderrezak Mokri, déclare, dans un communiqué, que le changement de personnes ne veut pas dire changement de système, indique le site Internet d’Algérie patriotique.

Pour M. Mokri, «le changement de personnes ne signifie pas nécessairement le changement du système politique, du mode de gouvernement et la séparation des pouvoirs, et la non-ingérence des autorités militaires dans les équilibres politiques et partisans», ajoute la même source.

Le président du MSP estime que le vrai changement signifierait plutôt «la tenue d’élections libres et équitables, l’arrêt du harcèlement envers les personnes, les partis, les organisations, les commerçants, les institutions et les médias sur la base de l’appartenance politique et idéologique».

Le changement c’est aussi «la liberté de création et d’action des partis politiques et des associations, la levée de la mainmise sur les richesses du pays et les médias, l’indépendance de la justice, la concurrence partisane loyale sur la base de programmes et de concurrence politique saine, etc.», toujours selon la même source. 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *