Economie

Renault Algérie: on n’est pas prêt de partir !

  • Alger- Amel Boutamène, porte parole du DG de Renault Algérie, a déclaré que suite aux dernières émeutes, beaucoup de dégâts matériels ont été enregistrés aux niveaux des agences de Renault dans différentes régions. Malgré cela, ajoute-t-elle, Renault est toujours là et y restera car l’Algérie est un pays en plein essor.
  •  
  • Selon la porte parole de Renault Algérie, des dégâts énormes sont à déplorer aux niveaux de plusieurs points de ventes dans le grand Alger. Il s’agit de Baïnem, Bab El Oued, Zeralda, les Sources en plus de Batna.
  •  
  • Malgré l’importance des dégâts provoqués par les émeutiers lors de ces derniers évènements qui ont secoués plusieurs régions d’Algérie, les responsables de Renault comptent rester. Mieux, ils comptent renforcer leur présence sur le marché algérien de l’automobile et élargir le champ de leur investissement, essentiellement dans le cas ou l’important projet de l’usine Renault vienne à être réalisé.
  •  
  • Notre interlocutrice ajoute que les responsables de Renault Algérie ne semblaient pas être affectés par les dégâts causés par les actes de vandalisme qui ont aussi touchés plusieurs autres sociétés publiques et privées.
  •  
  • Selon la porte parole de Renault, 98% de la main d’œuvre employée par la compagnie est algérienne, soit 1950 employés ; 1500 au niveau des points de vente et 450 au niveau de l’administration. Renault travaille avec 50 entreprises algériennes.
  •  
  •  
  • Ennahar/ Habiba Mahmoudi

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!