EconomieMarchés & Prix

Une rencontre algéro-russe fait trembler la France !

Algérie – Sueur froide en France. En cause : une rencontre algéro-russe à Moscou au sujet de l’importation du blé.

Une délégation ministérielle algérienne s’est rendue, le 29 septembre dernier en Russie, pour une visite visant à évaluer la qualité des céréales russes, en vue d’un imminent contrat d’importation.

L’Algérie se dirige ainsi vers le marché de blé russe, alors qu’elle était longtemps considérée comme étant importatrice traditionnelle du blé européen, surtout français. Selon Bloomberg, la France s’inquiète beaucoup plus du fait que la Russie peut proposer un prix moins élevé. Si l’Algérie renonçait au blé français, cela entraînerait une surproduction qui risque de chambouler le marché européen.

Après avoir pris des mesures pour accroître leurs échanges, l’Algérie et la Russie prévoit une expédition d’essai de blé russe. Cela a été décidé après une visite en Russie du DG de l’office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), Mohamed Belabdi. Ce dernier a pu s’assurer de la bonne qualité du blé russe et a même visité une boulangerie à Moscou.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close