En direct

Renforcement du dispositif sécuritaire en Kabylie

  • A la suite des derniers attentats qui ont visés la caserne de la garde communale dans la commune de Tademaït et la commune de Aïn Zaouia au mois de février dernier, lorsque un groupe terroriste a fait sauter deux bus de transport scolaire, en plus de mouvements répétés des groupes terroristes au niveau des forêts de Sidi Ali Bounab considérée comme leur fief, en passant par la commune d’Aït Yahia Moussa et les forêts de Boumed au sud ouest de Tizi Ouzou, en plus de la région de Aïn El Mesam et les forêts de Yakouren qui sont considérées comme des lieux d’entraînement et de fabrication de différentes bombes artisanales.
  •  
  • Devant cette situation d’insécurité et les mouvements répétés des groupes terroristes dans la wilaya de Tizi Ouzou qui ont créés la peur et la terreur au sein des populations, les forces de l’armée et les services de sécurité oeuvrent en renforçant le contrôle au niveau des barrages de sécurité. Selon des sources sécuritaires locales, les forces de sécurité toute catégories confondues entameront prochainement à l’installation de nouveaux barrages sécuritaires dans le but de serrer l’étau autour des groupes terroristes et les différents groupes criminels spécialisés dans la falsification de documents, vol de voitures et traffic de drogue.
  •  
  • En prévision des élections présidentielles prochaines, et selon des sources sécuritaires à Ennahar, de nouveaux barrages de sécurité seront installés au niveau des daïra et communes de la wilaya. Par ailleurs, les forces de l’armée entameront durant le mois en cours de larges opérations de ratissage au niveau des forêts et monts de la région qui est considérée comme étant le fief des groupes terroristes quia activent sous le nom d’El Qaïda au Maghreb Islamique.
  •  
  • Large opération de ratissage dans la forêt de Boumaâni’
  •  
  • Selon des sources locales,les forces de l’armée populaire nationale et des membres de la garde communale ainsi que des éléments de l’auto défense, ont entamés depuis la semaine dernière une large opération de ratissage au niveau des forêts de ‘Boumaâni’ situées à 36 Km sud ouest de Tizi Ouzou. Et selon les sources d’Ennahar, cette opération intervient après que des mouvements de groupes terroristes aient été enregistrés au niveau des villages de cette région qui est considérée comme l’un des principaux fiefs où les opérations terroristes sont planifiées et exécutées. Cette opération vient suite aux attentats qui ont visés les bus scolaires et les camions de distribution d’eau des services de la commune de Aïn Zaouia au mois de février dernier.
  •  
  • Ennahar/ Achour Ali
  •  
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close