PolitiqueMonde

Reportage sur Gaza : L’Ambassadrice israélienne fait pression sur France2

L’ambassadrice d’Israël à Paris fait pression sur la chaîne publique française (France 2) pour obtenir la censure d’un reportage sur Gaza.

En effet, l’Ambassadrice israélienne, Aliza Bin-Noun, a mis pression sur la chaîne publique française(France 2) pour censure un reportage intitulée « Gaza, une jeunesse blessée » dont la diffusion est prévue ce jeudi 11 octobre, dans le cadre de l’émission « Envoyer spécial », a dévoilé Marwan Muhammad sur sa page Facebook.

« Je me permets par la présente d’attirer votre attention sur la diffusion imminente d’un reportage sur la chaîne France 2 et mon inquiétude quant répercutions dommageables et dangereuses qu’il pourrait engendrer sur la communauté juive en France. »Il s’agit de l’enquête intitulée « Gaza, une jeunesse blessée », dont la diffusion est prévue demain, jeudi 11 octobre, dans le cadre de l’émission « Envoyer spécial »,et qui présente non seulement un point de vue déséquilibré par rapport à la situation à Gaza mais met également Israël en avant d’une façon très négative », lit-on sur la lettre adressé à France 2.

« Or, comme vous le savez, un  tel contenu est susceptible d’inciter à la haine à l’encontre d’Israël et peut ainsi avoir des répercutions directes, notamment  physiques, sur les Français de confession juive, en raison d’un amalgame fréquent et désolant entre Juifs  et Israël et faisant que la critique d’Israël conduit bien souvent à une alimentation de l’antisémitisme. »

« Aussi, et ne pouvant ignorer les nombreuses sollicitations inquiétés de responsables de la communauté  juive française, c’est avec obligeance que je vous formule la demande d’annuler la diffusion de ce reportage « Gaza, une jeunesse blessée » ou du moins de nous permettre d’y réagir demain sur votre antenne immédiatement à l’issue de la diffusion ».

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. La France est souveraine TV France 2 sont libre dans leur pays la France et n’ont aucun ordre à recevoir de quiconque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close