Economie

Réseaux routier et ferroviaire : de nouveaux projets d’extension et de modernisation

   Au titre d’un vaste programme destiné à renforcer la contribution des infrastructures dans le développement économique, un effort sera consenti pour assurer un meilleur maillage du territoire en infrastructures de transport en vue de structurer le territoire et lutter contre les disparités régionales, selon le plan d’action pour la mise en œuvre du programme du président de la République, Abdelaziz Bouteflika que présentera le Premier ministre Abdelmalek Sellal dimanche devant l’APN.

   Concernant les liaisons routières, le plan de développement prévoit la poursuite de l’extension du réseau routier et autoroutier par la réalisation de l’autoroute des Hauts-plateaux, l’achèvement de la réalisation et le lancement d’un important programme de développement infrastructurels.

   Il s’agit également de développer le réseau routier par des constructions neuves, de dédoublements et de modernisation, du désenclavement du territoire par la réalisation de 2.000 km de nouvelles liaisons dans les régions du Sud et des hauts plateaux.

   En matière de transport, il sera procédé dans le domaine ferroviaire, à la poursuite de l’extension et de la modernisation du réseau ferré en termes de dédoublement de voies sur l’ensemble de la rocade ferroviaire nord et la réalisation de nouvelles lignes.

   Le programme de développement prévoit en outre, l’électrification progressive de l’ensemble du réseau et l’acquisition et le renouvellement du matériel ferroviaire de transport de voyageurs, de marchandises et de traction, la réalisation de nouvelles gares ainsi que la réhabilitation des gares existantes.

   Pour ce qui est du métro, tramway et télécabines, des opérations d’extension et de réalisation nouvelles seront engagées en études de réalisation.

   Le programme de développement prévoit pour les infrastructures portuaires la réception du nouveau terminal de transbordement international de conteneurs du port de Djen-Djen (Jijel) ainsi que la réalisation de ports en eau profonde pour accueillir des navires de gros tonnage et s’insérer dans les autoroutes maritimes.

   Il y a lieu de mentionner en outre la création de nouvelles infrastructures maritimes pour la pêche et le tourisme, le lancement des travaux et réception de quatre (04) nouvelles gares maritimes, ainsi que le renforcement du pavillon maritime national par l’acquisition de navires pour les marchandises et les voyageurs.

   Dans le domaine de l’aviation civile, il est prévu notamment un renforcement de la capacité des compagnies nationales, le lancement et la finalisation des travaux de construction des nouvelles aérogares d’Alger et d’Oran qui seront érigées en hub international.

   Il sera procédé parallèlement à la réception de seize (16) nouveaux aéronefs qui viendront renforcer le pavillon national. (APS)

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!