En direct

Rétablissement de la pension du filet social

  • Les services des APC ont commencer à recevoir les dossiers des bénéficiaires de la pension du filet social après une suspension pour une opération d’assainissement des listes due essentiellement à l’existence d’un grand nombre de personnes portées sur la liste de manières illégale. Cette pension rentre dans le cadre de l’aide financière octroyée par l’état aux catégories fragiles et sans ressources.
  •  
  • Ladite pension mensuelle de trois mille dinars est octroyée dans le cadre des activités d’intérêt public à toute personne apte à effectuer un travail d’utilité public. Ce dernier bénéficie dune couverture sociale dans l’attente d’avoir un poste de travail, en plus d’une indemnité forfaitaire de solidarité, octroyée aux personnes âgées ou inaptes au travail. Celle-ci est de l’ordre de mille dinars par mois actuellement. Selon des sources proches du ministère de la solidarité nationale et de la communauté algérienne à l’étranger, le ministère aurait envoyé récemment des correspondances aux APC dans le but de compléter les listes des bénéficiaires légaux de la pension et afin de permettre à cette catégorie démunie d’en bénéficier.
  • Par ailleurs, les personnes n’ouvrant pas droit à cette pension ont été rayées des listes. La compagne d’assainissement des listes a été basée sur la révision des dossiers.
  • Selon le ministre Djamel Ould Abbas, il y’aurait 121.000 bénéficiaires illégaux, soit un taux de 10% du nombre total des bénéficiaires. Ces derniers ont été rayés des listes fin décembre 2009. L’état, selon le ministre, débourse chaque année 100 milliards de centimes aux personnes handicapées dans le cadre de la politique de prise en charge de cette catégorie.
  •  
  • Ennahar/ Dalila B.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!