En direct

Réunion gouvernement-walis : l’agriculture, le tourisme et l’investissement économique au menu

La consolidation de la dynamique de développement local sera au centre de la réunion qui regroupera samedi prochain à Alger, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, avec les premiers responsables des collectivités locales.

Cette réunion s’inscrit dans le prolongement des instructions données par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors du dernier Conseil des ministres tenu le 22 juillet dernier, et qui a constitué un véritable cahier de charges pour le gouvernement sous la houlette de Abdelmalek Sellal.

Les thèmes retenus pour cette rencontre, devenue une tradition dans l’action du gouvernement, ont trait à cinq secteurs pouvant constituer de véritables panacées aux hydrocarbures dans une conjoncture difficile où la diversification de l’économie nationale s’impose plus que jamais, en accordant plus d’avantages à l’investissement et en boostant la production nationale .

Il s’agit notamment du secteur de l’agriculture pour lequel le ministre du secteur, Sid Ahmed Ferroukhi, présentera un exposé sur “l’amélioration de la performance des dispositifs d’appui à l’activité agricole”, du secteur du tourisme “un gisement économique à exploiter”, thème de l’exposé du ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Amar Ghoul, et

de “l’investissement économique au service du développement national”, exposé du ministre de l’Industrie et de Mines, Abdesselam Bouchouareb.

Les deux autres dossiers ont trait à la valorisation des ressources propres des collectivités locales dans un contexte de rigueur budgétaire” et “habitat et cadre de vie du citoyen: enjeux et perspectives”, présentés respectivement par le ministre des Finances, Abderahmane Benkhalfa et le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune.

Les deux autres thèmes, liés directement au quotidien du citoyen, ont trait à l’amélioration du service public et l’implication de l’élu dans la réalisation des programmes de développement local.

La réunion se tient notamment dans une conjoncture marquée par la diminution des ressources de l’Etat induite par la baisse drastique des prix des hydrocarbures, commandant ainsi les pouvoirs publics à rationaliser les dépenses publiques et à revoir la stratégie économique, par l’instauration de nouvelles dispositions en matière d’investissement introduites dans la Loi de Finances Complémentaire 2015 (LFC), adoptée lors du dernier Conseil des ministres ainsi que la mise

en place de nouvelles circonscriptions administratives.

Elle intervient aussi, suite au large mouvement dans le corps des walis, effectué par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a touché 35 wilayas sur un total de 48 wilayas, et a vu la création d’une dizaine de nouvelles circonscriptions dans le sud du pays afin de donner un essor aux programmes de développement local en l’intégrant dans une vision globale.

Outre l’évaluation de l’action au niveau local, la réunion de M.Sellal avec les 48 walis et les 17 walis délégués, récemment installés dans leurs fonctions, accordera une importance particulière à l’explicitation des nouvelles mesures concernant l’investissement contenues dans la LFC, aux nouvelles orientations stratégiques pour donner un “coup de fouet” à l’économie nationale.

D’autant qu’à la faveur de nouvelles dispositions de la LFC, les walis sont impliqués d’une manière directe dans les opérations de l’investissement puisqu’elle leur permet de présenter leurs dossiers au niveau local où la validation du dossier sera, après traitement, validé par la signature du wali.

Le Premier ministre avait indiqué, au lendemain de la promulgation de la LFC, que “l’objectif du gouvernement à travers les mesures prises en faveur des entreprises et de l’investissement, est de construire une économie forte”.

En somme, l’ordre du jour s’axera sur les nouvelles conditions à mettre en place pour créer de nouvelles opportunités pour les investissements et le développement de l’économie notamment à l’échelle locale. Il s’agira, également, comme à chaque occasion, de l’évaluation de l’action des collectivités en matière de développement, ainsi que des contraintes et des suggestions soulevées par les walis. (APS)

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *