Monde

Réunion mi-octobre à Bamako du "groupe d'action anti-terroriste" du G8

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
  •    "La France participera à la réunion du +Counter-terrorism action group+ à Bamako", a dit le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero, interrogé lors d’un point-presse sur cette réunion dont avait  fait part une source diplomatique dans la capitale malienne.
  •  
  •    Ce groupe a été créé à l’initiative de la France durant la présidence française du G8 en 2003. Il vise "au renforcement des capacités des pays de la région à lutter contre le terrorisme", a expliqué le porte-parole.
  •  
  •    "La France plaide depuis longtemps pour un engagement accru de ceux-ci et un renforcement de la coopération internationale dans la lutte contre le terrorisme dans le Sahel", a précisé M. Valero.
  •  
  •    La branche maghrébine d’Al-Qaïda avait revendiqué l’enlèvement de cinq Français, un Togolais et un Malgache – pour l’essentiel des collaborateurs d’Areva et de son sous-traitant Satom, filiale du groupe français Vinci – capturés à leur domicile, sur le site minier d’Arlit (nord du Niger), dans la nuit du 15 au 16 septembre.
  •  
  •    Selon des sources maliennes et françaises, ces sept personnes sont détenues dans des collines désertiques du massif du Timétrine (nord-est du Mali) dont les limites nord-est se situent à une centaine de kilomètres de l’Algérie.
  •  
  •    La lutte contre Aqmi sur un territoire immense et désertique s’avère très difficile, faute de moyens et d’une coordination suffisants entre les principaux pays concernés (Algérie, Niger, Mali, Mauritanie).
  •    
  • Ennaharonline

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *