En directAlgérie

Révélation – Amara Benyounès rattrapé par un scandale retentissant

Algérie – Près de 140 millions de dinars sont en jeu. L’ancien ministre du Commerce (2014-2015), Amara Benyounès, est rattrapé par un scandale qui risque de secouer son hibernation.

L’ex-ministre du gouvernement Abdelmalek Sellal avait attribué un marché de 275 millions de dinars à une société détenue par un de ses proches, cependant, ce dernier n’a rien réalisé alors qu’il a empoché la moitié du montant global, a appris ALG24 de source sûre.

Les faits remontent au début 2015, lorsque le ministère du Commerce, sous l’ère Amara Benyounès, avait signé un contrat avec un grand opérateur de téléphonie mobile pour l’aménagement intérieur et extérieur d’une cinquantaine de cafés, à travers 25 wilayas, ainsi que tous les équipements nécessaires au fonctionnement de ces cafés. Cet aménagement s’inscrit dans un but publicitaire au profit de l’opérateur de téléphonie.

Ce contrat signé en mars 2015 stipule que le ministère du Commerce est chargé de désigner l’entreprise réalisatrice des travaux d’aménagement des cafés. A cet effet, l’entreprise sélectionnée par le département d’Amara Benyounès était CEFE Events & Communication, une Sarl basée à Alger et détenue par un proche du Président du MPA.

Ainsi, un chèque d’un montant de près de 140 millions de dinars a été remis, comme avance, à la Sarl qui l’a encaissé à la Housting Bank For Trade And Finance. Cependant, cette société n’a jamais procédé aux travaux prévus, alors que le remboursement de l’opérateur de téléphonie incombe, selon les terme du contrat, au ministère du Commerce.

Active depuis 2010, la Sarl CEFE Events & Communication a fermé boutique et a fait l’objet de radiation du fichier du CNRC (Centre nationale du registre du commerce) en février 2017.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close