Economie

Révision prochaine du statut des centres de recherche en énergie

Le ministre de l’Energie, Salah Khebri a annoncé mardi à Alger, que le statut juridique des centres de recherche relevant du secteur de l’énergie sera prochainement révisé dans l’objectif de renforcer leur rôle dans le développement du secteur.

  « Nous allons revoir rapidement le statut de tous nos centres de recherche pour leur donner les moyens d’atteindre leurs objectifs », a indiqué Khebri lors d’une visite de travail au Centre de recherche et de développement de l’électricité et du gaz (CREDEG).

  Selon lui, les centres de recherche se sont écartés de leur mission principale en limitant leurs activités à des prestations de services payants.

  « Le CREDEG a été confiné dans un statut de société par actions (SPA) et se retrouve aujourd’hui à faire de la prestation de services au lieu de se consacrer à son métier de base qui est la recherche et le développement », a-t-il noté.

  Il a regretté, dans ce sens, le fait ne pas voir lors de sa visite à ce centre ni brevets ni prototypes, estimant que le statut de SPA à caractère commercial est incompatible avec la recherche.

  Pour lui, la recherche dans le secteur est totalement à repenser ajoutant que les centres de recherches doivent avoir un apport considérable dans la mise en œuvre des différents programmes du secteur, notamment celui des énergies renouvelables qui vise à installer 4.500 MW d’ici 2020 et 22.000 MW à l’horizon 2030.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close