AlgériePolitique

Le RND passe sous silence l’arrestation d’Ahmed Ouyahia

Algérie – Prompt à réagir en ce qui concerne la situation politique en Algérie, le Rassemblement démocratique national (RND) ne communique toujours pas sur la mise en détention provisoire de son secrétaire général, Ahmed Ouyahia.

La deuxième formation politique du pays reste en effet muette 24 heures après l’inculpation de son patron à la prison d’El Harrach, située dans la banlieue sud est d’Alger.

Sur sa page Facebook, le RND commentait fréquemment, depuis le début du hirak, le déroulement des événements en Algérie. Ce jeudi, le parti a adressé via la même page ses condoléances à la famille de Saïd Abadou, ancien secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidines et membre du Conseil national du Rassemblement démocratique national.

Cependant, la formation politique ne dit toujours rien sur la détention provisoire d’Ahmed Ouyahia. Rien de nouveau, tout comme les autorités, les partis politiques algériens ne communiquent que quand la situation les arrange. Opacité !

Tags

Articles en lien

One Comment

  1. Moralement, ils sont tous à l’arrêt. Donc aucune ne se compte de l’arrêt de l’autre ou des autres..C’est une loi physique.
    Ouyahia est quand même mieux qu’eux puisqu’il aura la possibilité de prendre connaissance des futures blagues de Sellal. et il aura droit à des yaourts gracieusement offert par le peuple compatissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close