Monde

Robert Gates reproche à l'UE d'éloigner la Turquie de l'Occident

  •    La "détérioration des relations entre la Turquie et Israël pendant l’année écoulée, ou presque, est une source d’inquiétude", a déclaré M. Gates à des journalistes.
  •    "S’il y a quoi que ce soit de vrai dans la notion que la Turquie penche vers l’est, c’est largement selon moi parce qu’elle y a été poussée, poussée par certains en Europe qui refusent de donner à la Turquie le genre de lien organique avec l’Occident qu’elle recherche", a-t-il jugé.
  •    Les négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE, ouvertes en 2005, piétinent. A ce jour, seuls 12 des 35 chapitres d’adhésion ont été ouverts et seul un des 35 chapitres a été bouclé.
  •    "Nous devons réfléchir longuement et attentivement" aux raisons pour lesquelles la politique étrangère turque a évolué, et "à ce que nous devons faire pour contrecarrer cela et convaincre les dirigeants turcs de l’intérêt et de la valeur de liens forts avec l’Occident", a ajouté M. Gates.
  •    Les relations entre la Turquie et Israël se sont sérieusement dégradées après un raid israélien le 31 mai contre un convoi maritime d’aide à Ghaza, au cours duquel neuf Turcs ont été tués.
  •    Auparavant, Israël et la Turquie "avaient une relation très constructive et qui contribuait à la stabilité de la région", a-t-il estimé. "J’espère qu’avec le temps une telle relation constructive pourra être rétablie", a-t-il souligné.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!