Economie

Russie : les ONG électorales et anticorruption visées par une nouvelle loi

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

 

 

Un millier d’ONG russes, dont celles de  contrôle électoral Golos, de lutte contre la corruption Transparency  International, et les deux tiers des ONG écologistes seront considérées comme  des "agents de l’étranger", selon un nouveau projet de loi, a annoncé lundi  l’agence Ria Novosti.    En Russie "nous comptons près d’un millier d’organisations  non-gouvernementales qui correspondent à ces deux critères : elles ont une  activité politique et un financement étranger", a indiqué une source à la  présidence russe, citée par l’agence publique.    La Douma (chambre basse du Parlement) doit examiner vendredi en première  lecture un projet de loi qui prévoit de considérer comme "agents de l’étranger"  les ONG bénéficiant de financement étranger et ayant une activité politique, a  indiqué lundi à l’AFP son initiateur, le député pro-pouvoir Alexandre Sidiakine.    Parmi ces ONG figureront notamment l’association de lutte contre la fraude  électorale Golos, l’antenne russe de Transparency International, et "70% des  ONG écologistes en Russie", a estimé le responsable.    Golos a été le fer de lance dans la dénonciation de fraudes massives aux  législatives de décembre dernier, qui ont déclenché la mobilisation de  l’opposition russe ces derniers mois.    Transparency International dénonce année après année une corruption  endémique en Russie.    Les associations écologistes accusent de leur côté les autorités russe de  cautionner des catastrophes environnementales, comme Greenpeace qui en  septembre dernier a déclaré Vladimir Poutine "pire ennemi du lac Baïkal", à  l’issue d’une consultation sur l’internet.    "Si une organisation s’occupe de corruption ou de campagnes électorales, il  est évident que c’est de la politique, et que cette ONG devra se faire  enregistrer comme le prévoit" la nouvelle loi sur les "agents étrangers", a  indiqué le responsable.    Quant aux associations écologistes, "30% d’entre elles travaillent sur  l’élevage de lapins ou la protection d’animaux rares, mais 70% font simplement  de la politique", a estimé le responsable.
 
 

Algerie – ennaharonline

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

bilel messoudi

Journaliste-Rédacteur du site web ALG24 depuis décembre 2014
Dans la presse électronique depuis avril 2009. Spécialisé dans l’information de sports .
adresse: cité 722 logement sidi yaya – hidra alger
bilel-messoudi@ennaharonline.com

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *