Sports

Saâdane:«J’ai peur de voir détruit ce que j’ai construit en 3 ans»

  • Saâdane qui a été hier l’invité de Radio Chaîne III dans l’émission Sport Magazine, s’est dit triste de la situation dans laquelle se trouve cette sélection nationale qu’il a réussit à remettre sur la scène footballistique internationale durant les trois années dernières lorsqu’il était à la barre technique.
  • L’ancien coach de l’Entente de Sétif a fait part de ses craintes de voir s’évaporer tous les efforts et sacrifices qu’il avait déployés au niveau de l’équipe nationale. Saâdane a tenu à préciser qu’il n’était pas contre le travail mené par l’actuel entraîneur Abdelhak Benchikha qu’il a défendu et vanté les mérite. Il s’est par ailleurs étonné des déclarations de certaines personnes qui ont mal interprété ses déclarations suite à la rencontre face à la Centrafrique lorsqu’il avait critiqué indirectement la sélection.
  • « Mes observations sur la sélection nationale étaient dans l’intérêt des Verts, c’est tout à fait le contraire de ce que veulent faire croire certains, je ne suis pas habitué à faire des critiques quels que soient les résultats de la sélection nationale ».
  •  
  • Je répète et je confirme, la FAF n’a aucun rapport avec mon départ
  •  
  • Concernant sa démission et tout ce qui a été dit autour de ce sujet, Saâdane a tenu à préciser que cela a été sa propre décision, démentant avoir été obligé de quitter la barre technique par la Fédération algérienne de football (FAF).
  • Saâdane a fait savoir que la décision de démission avait été prise après sa discussion avec sa famille immédiatement après la participation des Verts au Mondial en Afrique du sud, mais la FAF tenait à ce qu’il poursuive sa mission avec les Verts. Raison pour laquelle il était resté bien qu’il soit conscient de la phase difficile de l’équipe nationale.
  • Pour Saâdane, certaines parties ne voulant pas de lui ont tout fait pour qu’il démissionne car il dérangeait certaines personnes dans l’entourage de Raouraoua. Saâdane n’écarte pas l’hypothèse d’un complot pour ternir son image et sa réputation auprès de l’opinion publique algérien et la rumeur sur sa mort après la défaite contre la Centrafrique.
  •  
  • Ennahar/ Aziz B.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!