Monde

Sahara occidental: discussions sans résultat Maroc/Polisario

  •    "Les propositions des deux parties ont de nouveau été présentées. A la fin de la réunion, chaque partie a continué à rejeter la proposition de l’autre comme base unique des négociations à venir", a déclaré M. Ross dans une déclaration lue à la presse.
  •  
  •    "Les deux parties ont présenté et discuté de façon préliminaire des idées concrètes qui seront développées lors de la prochaine session de pourparlers informels en mars 2011", a poursuivi M. Ross.
  •  
  •    Le Maroc était représenté par M. Taieb Fassi-Fihri, ministre des Affaires étrangères et de la coopération tandis que le Polisario l’était par M. Khatri Addouh, président du parlement du Polisario.
  •  
  •    M. Fassi-Fihri a expliqué que le Maroc était déterminé à poursuivre ces négociations. "Il nous a été demandé, à toutes les parties, de réfléchir et de proposer une démarche innovante dans la négociation, de proposer des idées pour travailler mieux sur des projets bien précis", a-t-il dit à la presse.
  •  
  •    "Nous avons une fois de plus réaffirmé la disponibilité du Maroc à trouver une solution à ce différend régional sur la base de la légitimité du Maroc dans son Sahara", a-t-il ajouté.
  •  
  •    M. Addouh a souligné "qu’il est à constater que le Maroc continue d’éviter une véritable négociation".
  •  
  •    Il a demandé l’envoi au Sahara occidental "d’une commission d’enquête internationale pour faire la lumière sur la répression".
  •  
  •    L’Algérie et la Mauritanie étaient représentées en tant qu’observateurs à ces discussions.
  •    Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental a été annexé en 1975 par le Maroc. Le Polisario, soutenue notamment par l’Algérie, réclame un référendum d’autodétermination sous l’égide de l’ONU, qui donnerait aux Sahraouis le choix entre trois options: indépendance ou autonomie sous souveraineté marocaine ou rattachement au Maroc.
  •  
  •    Le Maroc soutient l’option d’une autonomie sous sa souveraineté, refusant toute idée d’indépendance.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *