Monde

Sahara Occidental: la situation des droits de l'homme préoccupe l'ONU

  •    M. Ban a également promis que l’ONU allait continuer d’exercer un rôle "actif et équitable" dans la recherche d’une solution au conflit qui oppose le Front Polisario, soutenu par l’Algérie, au Maroc, qui a annexé ce territoire en 1975, rapporte l’Organisation dans un communiqué.
  •    Le secrétaire général "est toujours très préoccupé par les violations présumées des droits de l’Homme" et a souligné que son envoyé spécial Christopher Ross "continuera a travailler à promouvoir les droits des Sahraouis".
  •    Le Maroc et le Front Polisario s’accusent mutuellement de violer les droits de l’Homme. M. Ban les a encouragés à s’engager sur la voie d’un dialogue constructif, sous l’égide du Haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU.
  •    Il a également exprimé sa préoccupation quant au sort des réfugiés sahraouis. Il a appelé les deux parties à respecter leur accord sur l’extension d’un programme de visites familiales et à accélérer leurs consultations avec l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) sur son application.
  •    Le chef de l’ONU a félicité le Front Polisario pour avoir permis les visites familiales par voie terrestre. Il a souhaité la reprise des visites par voie aérienne.
  •    Le mandat de la Mission de l’ONU au Sahara (Minurso), qui expire à la fin du mois, devrait être étendu au 30 avril de l’année prochaine. Cette mission de l’ONU a été lancée en 1991.
  •    Le 12 avril dernier, M. Ban avait appelé le Conseil de sécurité à presser Rabat et le mouvement indépendantiste du Sahara occidental de négocier de bonne foi et sans conditions préliminaires sous les auspices de Christopher Ross.
  •    Quatre précédents rounds de négociations se sont tenus dans la banlieue de New York depuis juin 2007 mais n’ont pas résolu le conflit. 
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close