Monde

Sahara Occidentale/ Eurodéputés: l'ONU doit surveiller les droits de l'Homme

  •     La délégation « propose que le mandat des Nations Unies inclue le monitoring de la situation des droits de l’Homme dans la région », selon le rapport qui dénonce des « atteintes récurrentes aux droits de l’Homme » au Sahara Occidental.
  •  
  •    « A cet effet, les Nations Unies devraient pouvoir compter sur l’accord de toutes les parties concernées et disposer d’un accès sans entraves aux populations », poursuit la délégation qui regroupe des eurodéputés de Chypre, d’Espagne, de Belgique, d’Italie, d’Autriche.
  •  
  •    Cette « délégation ad hoc pour le Sahara occidental » a été mise en place en 2005 pour enquêter sur la situation des droits de l’Homme dans cette ancienne colonie espagnole annexée par le Maroc en 1975.
  •  
  •    Son rapport fait suite à des voyages sur place de ses membres et El Pais en a obtenu une copie avant sa publication.
  •  
  •    Selon le rapport, « la délégation constate que trois grandes problématiques persistent dans la  région ». Elle cite « des atteintes récurrentes aux droits de l’Homme, notamment à la liberté d’expression, d’association, de manifestation, de communication, de mouvement et d’accès à la justice », "les questions humanitaires centrées sur le droit et les facilités donnés aux familles  séparées de se réunir et sur la précarité des conditions de vie dans les camps de Tindouf » et « la question des disparus qui appelle un travail en profondeur ».
  •  
  •    Un cessez-le-feu conclu en 1991 sous l’égide de l’ONU a mis fin à la phase militaire du conflit du Sahara occidental. La Minurso (Mission de l’ONU pour un référendum au Sahara occidental), qui surveille son application, est basée à El Ayoun, chef-lieu du territoire.
  •  
  •    Le Sahara occidental a été annexé en 1975 par Rabat qui propose une large autonomie du territoire sous sa souveraineté. Le Front Polisario, soutenu par l’Algérie, a rejeté l’initiative marocaine, et réclame « le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ».
  •    
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!