Société

Santé : l’immunothérapie continue à marquer des progrès contre le mélanome, cancer agressif de la peau

  Le premier indique une réduction de 25% du risque de récurrence d’un mélanome avancé avec le traitement Yervoy (Ipilimumab) comparativement à un placebo. Cet anticorps du laboratoire Bristol-Myers Squibb agit en stimulant le système immunitaire pour attaquer les cellules cancéreuses.

   "Il s’agit d’une thérapie prometteuse car nous avons observé moins de réapparition du cancer parmi les patients qui ont un risque élevé de rechute" après un traitement chirurgical, a souligné le professeur Alexander Eggermont, directeur général du centre du cancer Gustave Roussy à Paris qui a dirigé cette étude présentée à la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) réunie à Chicago.

   "Cet essai clinique avec l’Ipilimumab, est le premier à montrer que nous pouvons peut-être donner ces nouveaux agents d’immuno-thérapie plus tôt dans le cours de la maladie quand ils peuvent être plus efficaces et potentiellement guérir plus de malades", a-t-il expliqué.

   L’Ipilimumab a été autorisé par la Food and Drug Administration (FDA), l’agence américaine des médicaments, pour traiter des malades atteints d’un mélanome métastatique inopérable. 

   Et cet essai clinique de phase 3 est le premier à montrer que ce traitement d’immunothérapie est également efficace à des stades moins avancés du cancer, soulignent les chercheurs.

   Dans cette étude, la moitié des 951 participants a été traitée avec l’Ipilimumab et l’autre partie avec un placebo. Un grand nombre de ces patients avaient un risque élevé de récurrence de leur mélanome qui s’était propagé dans leurs ganglions lymphatiques, note ce chercheur.

   Trois ans après le début du traitement, le taux de survie sans résurgence du cancer était de 46,5% dans le groupe traité avec l’Ipilimumab contre 34,8% dans la cohorte du placebo, soit une réduction du risque de 25%.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!