Sports

Sauvetage spectaculaire d'un Airbus dans les eaux glacées de New York

  •    Les télévisions américaines ont diffusé des images spectaculaires des passagers marchant sur l’aile de l’appareil à demi-enfoncé dans l’eau, avant d’embarquer à bord de ferries venus à la rescousse.
  •  
  •    Le visage marqué, une femme muni d’un gilet de sauvetage montait dans un des bateaux entourant la carlingue. Ses cheveux, ses vêtements dégoulinent d’eau. Ce jeudi, la température extérieure était de -6 degrés et celle de l’eau, de seulement 6 degrés.
  •  
  •    L’accident s’est produit à 15H03 locales (21H03 GMT) peu après le décollage de l’avion de l’aéroport new-yorkais de LaGuardia, selon US Airways. Il avait pour destination Charlotte (Caroline du Nord, sud des Etats-Unis).
  •  
  •    Les 155 personnes qui se trouvaient à bord ont toutes survécu, a indiqué Doug Parker, le patron d’US Airways.
  •  
  •    "Je suis presque sûr que tout le monde est arrivé à sortir", avait auparavant témoigné un passager, Alberto Panero, interrogé sur la chaîne CNN. 
  •  
  • Il a déclaré avoir entendu un "bang" juste après le décollage.
  •  
  •    "L’avion a été un peu secoué puis d’un seul coup on a senti une odeur de brûlé, puis l’appareil s’est mise à tourner dans une autre direction", a-t-il rapporté. "Soudain, le pilote a dit de ‘préparez-vous au choc’ et c’est là que nous avons compris qu’on allait toucher l’eau". 
  •  
  •    "C’est un miracle que tout le monde soit encore en vie", a ajouté M. Panero.
  •  
  •     Il a indiqué s’être accroché à un siège au moment de l’accident. "Certains ont attrapé les gilets jaunes gonflables, d’autres ont attrapé un siège. Mais il semble qu’immédiatement des bateaux soient venus à notre aide", a-t-il ajouté.
  •  
  •    A la tombée de la nuit, l’avion s’enfonçait progressivement dans le fleuve et seule la moitié supérieure de l’appareil – le bout de l’aile gauche, l’aileron arrière et le haut du cockpit – n’était pas encore immergée. L’image de l’appareil, entouré de bateaux, au milieu d’une rivière cernée par les gratte-ciels illuminés, offrait une vision saisissante.
  •  
  •    Tout comme l’origine de l’accident: selon la FAAA, il a sans doute été provoqué par une collision avec des oiseaux. "Rien ne nous indique pour l’instant que cela puisse être autre chose qu’un accident", a indiqué Mme Brown.
  •  
  •    Autre élément étonnant: la probable maîtrise de l’avion accidenté par le pilote, qui a réussi à se frayer un chemin dans le ciel de New York, pour descendre jusqu’au fleuve, évitant une catastrophe en pleine ville.
  •  
  •    Un témoin de l’accident a ainsi raconté sur CNN que l’avion avait effectué une descente très progressive avant de toucher le fleuve, laissant effectivement à penser que le pilote était parvenu à maîtriser l’appareil jusqu’au bout.
  •  
  •    "J’ai vu ce qui avait l’air d’un petit avion de ligne volant vers le sud piquer progressivement" vers le fleuve, a expliqué ce témoin, Ben Vonklemperer.
  •  
  •    "Je l’ai vu toucher l’eau. Ca a fait une grande éclaboussure, a-t-il dit, précisant que la descente de l’avion avait été très "graduelle".
  •  
  •    
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!