SociétéAlgérie

Scandale: un imam FLN met les autorités dans l’embarras

Algérie – C’est une affaire qui secoue les départements de Noureddine Bedoui et de Mohamed Aïssa, ainsi que le parti du Front de libération nationale, dirigé par Djamel Ould Abbes.

Le comportement d’un imam FLN suscitait récemment plusieurs interrogations, puisque ce dernier refusait d’accomplir la mission qui lui est assignée, étant un fonctionnaire relevant du ministère des Affaires religieuses, a appris ALG24 de source locale.

Cet imam, originaire de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, refusait de se rendre quotidiennement à la mosquée qu’il dirigeait dans une autre wilaya, sous prétexte qu’on lui a pas donné de logement de fonction. Le travail de cet imam se limitait ainsi à la prière du vendredi.

Après enquête, les autorités font une découverte étonnante. Ledit imam est élu sous l’étiquette FLN (parti du Front de libération nationale), depuis fin novembre 2017, Président de l’Assemblée populaire communale d’El-Ksour, à Bordj Bou Arreridj.

Malgré son élection, cet imam n’a pas daigné déclarer sa situation aux autorités concernées et continuait d’empocher deux salaires, avec les avantages qui vont avec.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close