En direct

Scandale "Kassaman": Fawzi Mohamed n’est pas parmi les ayants droit (Actualisé)

Mise à jour: Contacté par nos soins, la Sacem avoue, par la voix de son chargé de communication, que trois arrangeurs et une maison d’édition ont effectué un dépôt intitulé : »Kassaman ». La société explique que ces derniers n’ont pas obtenu d’autorisation auprès de l’auteur (Moufdi Zakaria) et du Compositeur (Fawzi Mohamed) de l’hymne national algérien; ils seront donc retirés du répertoire de la Sacem après enquête interne. 

Contrairement à ce qui a été avancé par l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (ONDA), le compositeur et chanteur égyptien, Mohammed Fawzi, ne figure pas dans la liste de la SACEM des ayants droits sur l’œuvre musicale de l’hymne national algérien (Kassaman).

« Kassaman » est, en effet, une propriété musicale protégée par la Société  française des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de musique (SACEM), cependant, le compositeur de l’hymne national algérien ne figure, paradoxalement, pas dans la liste des ayants droits sur cette œuvre.

Selon le site officiel de la SACEM, les seuls ayants droits sur « Kassaman » sont les arrangeurs Lionel Espitalier, Gérard Thouret et Antoine Lucchetti, ainsi que la maison d’édition « HV COM INTERNATIONAL SA » basée à Luxembourg. 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close