En directAlgérie

Scandale des silos de céréales: De nouvelles preuves accablent Tliba !

Algérie – Si l’ancien ministre des Transports et des travaux publics, Boudjema Talaï, est déjà au coeur du scandale, un autre acteur de la scène politique très controversé fait son entrée !

Très influent, le député FLN de la wilaya d’Annaba, Baha Eddine Tliba, serait impliqué dans ce scandale retentissant de construction de silos de céréales. Selon des documents révélés ce dimanche par le quotidien arabophone Ennahar, une société de ce député de l’Est a raflé, en 2014, le marché de suivi de la réalisation des 9 silos en béton armé.

Il s’agit de la SETO (Société d’Etudes techniques Ouargla), ex-bureau étatique racheté par Baha Eddine Tliba en 2008, profitant de la privatisation. Pour obtenir ce marché, SETO s’est alliée à un autre bureau d’études, Yekhlef, basé à Constantine. Ces deux sociétés ont ainsi raflé un marché à 20 milliards de centimes.

Outre la relation d' »amitié » entre Baha Eddine Tliba et Boudjema Talaï, ce deuxième fréquentant souvent l’hôtel du premier à Annaba même lorsqu’il était ministre, la prestation de ces deux bureaux d’études a été remise en cause. En effet, ces bureaux, chargés entre autres de veiller au respect des délais de réalisation des 9 silos en béton armés, ont prolongé à deux reprises les délais de réalisation, de 12 mois pour chaque prolongement.

Pis encore, SETO-Yekhlef n’a pas honoré ses engagements en matière de contrôle de la conformité des silos, puisque les équipes du CTC ont fait état d’au moins trois silos non-conformes aux normes et au plan prévu.

Lire aussi : Exclusif- Scandale dessilos de céréales: 3 rapports accablent l’ex-ministre Talaï

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close