Santé & Bien-être

Des scientifiques avertissent des dangers du végétarisme et du véganisme pour le QI

Le végétarisme et le véganisme mettent en danger le QI de la future génération, selon des scientifiques britanniques, car les produits animaux riches en choline, essentielle au bon développement de l’intelligence de l’homme, ne font pas partie de ces régimes alimentaires.

Des diététiciens britanniques ont constaté que la popularité accrue du végétarisme et du véganisme impactaient négativement le QI de la future génération. Ils ont publié les résultats de leurs recherches dans le journal scientifique BMJ Nutrition, Prevention & Health. Selon eux, le manque de choline, très présents dans les produits animaux, a un rôle négatif pendant la grossesse sur le développement du cerveau du fœtus.

La choline est un nutriment essentiel qui se trouve notamment dans la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers. On la trouve aussi dans la nourriture végétale, mais en quantité beaucoup plus faibles. L’organisme humain produit de la choline, notamment par le foie, quoiqu’en quantités insuffisantes.

«Nous risquons d’affaiblir le niveau d’intelligence de la future génération. Les régimes végétaux sont beaux, ils profitent à l’environnement. Mais peu de gens réfléchissent au fait que la réduction de la consommation de choline est dangereuse pour les futurs enfants. De plus en plus, les gens cessent de manger de la viande et des œufs. Cela peut mener à ce que beaucoup de femmes en âge de donner la vie présenteront un déficit de cette substance nutritive très importante», a expliqué l’auteur de la publication, la diététicienne Emma Derbichir, dans une interview au Daily Mail.

Elle a tenu à souligner que la choline était particulièrement importante pendant la grossesse, car son manque augmente le risque de défauts sur le tube neural du fœtus.

«Si la choline n’est pas consommée en quantités nécessaires par sources alimentaires, alors les stratégies d’ajout d’un nutriment seront exigées, surtout lors des étapes clés du cycle de la vie, telle que la grossesse, quand la consommation de choline est essentielle au développement du fœtus», a-t-elle conclu.

 

 

 

Sputnik

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close